Ukraine : le journaliste britannique Neil Clark s’étonne du double discours occidental

Neil Clark est chroniqueur pour The Guardian, le Morning Star, le Daily Express et plusieurs autres journaux. Il a publié sur le site de Russia Today un article sur les doubles standards et les contradictions de la position occidentale sur l’Ukraine. Au moment où ils soutiennent Maïdan, les politiciens occidentaux ne jugent pas dignes d’attention les mouvements de protestation en Europe, et l’invasion sanguinaire en Irak, selon eux, est plus démocratique que le référendum de Crimée.

Neil Clark
Neil Clark

Je suis dérouté. Il y a quelques semaines, on nous disait en Occident que les gens qui occupaient les bâtiments administratifs en Ukraine – c’était bien. Ces gens, nous disaient nos leaders politiques et observateurs médiatiques éminents, « protestent pour la démocratie ».

Le gouvernement des États-Unis avait alors mis en garde le pouvoir ukrainien sur l’emploi de la force contre ces « protestataires démocrates » – même alors, comme nous avons pu le voir, que certains d’entre eux étaient des néo-nazis qui jetaient sur la milice des « cocktails Molotov », détruisaient des monuments et incendiaient des bâtiments publics.

Aujourd’hui, à peine quelques semaines plus tard, on nous dit qu’à l’inverse, les gens qui occupent des bâtiments administratifs en Ukraine n’ont rien de « protestataires démocrates », mais qu’ils sont des « terroristes » ou des « combattants ».

Pourquoi est-ce que prendre le contrôle de bâtiments administratifs était-ce « bien » en janvier et devenu « très mal » en avril ? Pourquoi est-ce que l’emploi de la force contre les protestataires était parfaitement inadmissible en janvier, mais acceptable aujourd’hui ? Je me répète : je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Cet hiver, les manifestants anti-gouvernementaux en Ukraine ont reçu la visite de plusieurs responsables politiques occidentaux éminents, dont le sénateur américain John McCain et la vice-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland, qui leur a distribué des biscuits. Au cours de ces dernières semaines, d’importants mouvements de protestation anti-gouvernementale ont secoué de nombreux pays d’Europe de l’ouest. Mais ils n’ont pas bénéficié d’un tel soutien – ni de la part de ces responsables, ni de celle des grands observateurs médiatiques occidentaux. Les protestataires n’ont pas non plus eu droit à des biscuits gratuits offerts par le Département d’État des États-Unis.

Si McCain et Nuland aimaient tellement les protestations de rue anti-gouvernementales en Europe et y voyaient une forme authentique de « démocratie », n’auraient-ils pas manifesté leur solidarité aussi aux manifestants de Madrid, Rome, Athènes et Paris ?

Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Il y a quelques semaines, j’ai regardé une interview du secrétaire d’État américain John Kerry. Il annonce : « On ne peut pas impunément envahir un autre pays sous un prétexte inventé, pour défendre ses intérêts propres. » Mais il me semble me souvenir que c’est précisément ainsi qu’ont agi les États-Unis au cours des 20 dernières années.

Peut-être ai-je oublié les déclarations sur la possession par l’Irak et l’Iran d’armes de destruction massive ? Peut-être ai-je rêvé, en 2002 et en 2003, que les politiciens et les experts néo-conservateurs prenaient quotidiennement la parole à la télévision pour nous expliquer à nous, bas peuple, que nous devions faire la guerre à l’Irak à cause de la menace que représentait l’arsenal mortel de Saddam ? En quoi est-ce que le vote démocratique en Crimée sur la question du rattachement avec la Russie est-il pire que l’invasion brutale, sanguinaire de l’Irak – invasion qui a fait près d’un million de morts ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

En outre, les politiciens et les experts « médiatiques » occidentaux nous ont dit, de l’air le plus sérieux, que le référendum en Crimée était invalide parce qu’il avait été conduit dans des conditions d’« occupation militaire ». Mais je viens de regarder un reportage sur les élections en Afghanistan, qui se déroulent dans des conditions d’occupation militaire. Des personnalités occidentales, telles que le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen, ont fait l’éloge de la tenue de ces élections, les qualifiant de « moment historique pour l’Afghanistan » et d’immense succès de la « démocratie ». Pourquoi le vote en Crimée est-il écarté du compte, alors que les élections en Afghanistan sont exaltées ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

La Syrie, aussi, laisse très largement perplexe. On nous a dit et on nous dit que les groupes d’islamistes radicaux représentent une menace contre la paix, la sécurité et notre « image du monde » en Occident. Qu’Al-Qaïda et les autres groupes semblables doivent être anéantis, que nous devons mener contre eux une incessante « guerre contre la terreur ». Et pourtant, en Syrie, nos leaders ont pris le parti de ces groupes radicaux dans leur guerre contre un gouvernement laïc, qui respecte les droits des minorités religieuses, notamment des chrétiens.

Quand les bombes d’Al-Qaïda et de leurs alliés explosent en Syrie et tuent des innocents, nos leaders ne le condamnent pas. Ils ne condamnent que le gouvernement syrien laïc, qui lutte contre les islamistes radicaux. Un gouvernement que nos leaders et observateurs médiatiques éminents brûlent de voir renverser. Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Les droits des gays, encore. On nous dit que la Russie est un pays très mauvais et attardé, parce qu’elle a adopté une loi qui interdit la propagande de l’homosexualité auprès des mineurs. Cependant, nos leaders, qui ont boycotté à cause de cette loi les JO d’hiver de Sotchi, se rendent dans les pays du Golfe persique, où les homosexuels peuvent être internés et même condamnés à mort. Et ils y saluent chaleureusement les dirigeants locaux, sans faire mention des droits des gays.

Est-ce que la prison ou la peine de mort pour les gays, ce n’est pas à coup sûr bien pire qu’une loi interdisant la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs ? Pourquoi nos leaders, s’ils sont si sincèrement inquiets des droits des homosexuels, attaquent-ils la Russie et non ces pays où les gays sont mis en prison ou condamnés à mort ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

On nous dit, dans de très nombreux journaux, que le parti d’extrême-droite hongrois Jobbik est très mauvais. Son ascension provoque la plus vive inquiétude, bien que ce parti ne soit pas représenté au gouvernement et qu’il est peu probable qu’il s’y retrouve. Dans le même temps, en Ukraine, les néonazis et les ultranationalistes occupent des postes dans le nouveau gouvernement, que nos leaders soutiennent avec enthousiasme. En février, les néonazis et les représentants de l’extrême-droite ont joué un rôle clé dans le renversement du gouvernement ukrainien démocratiquement élu, dans la « révolution » que l’Occident a saluée. Pourquoi les ultranationalistes et les groupuscules d’extrême droite sont-ils inadmissibles en Hongrie, mais admissibles en Ukraine ?

Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

On nous dit que la Russie est une puissance agressive, impérialiste, et que l’OTAN est soucieux de contrer la « menace » russe. Mais ces jours-ci, j’ai regardé la carte du monde : j’ai vu que la Russie était frontalière d’une multitude d’États entrant dans l’OTAN – une alliance militaire dirigée par les États-Unis, dont les membres, au cours des 15 dernières années, ont bombardé et attaqué de nombreux pays. Mais je n’y ai pas vu un seul pays voisin de l’Amérique, qui ferait partie d’une alliance militaire russe, je n’ai pas vu de bases militaires ou de missiles de la Fédération de Russie dans des pays frontaliers avec les États-Unis ou qui se trouveraient à proximité. Et tout de même, on nous dit que l’« agresseur », c’est la Russie ? Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

Publié le 15 avril 2014.

27 commentaires

  1. BON DIEU DEPUIS QUAND J ATTENDS UNE TELLE COMPARAISON… MERCI…MAIS C EST EVIDENT QUI LE DISCOURS EST CONFORME AUX INTERETS ET PAS D UNE POLITIQUE VRAIE… QQN POURRAIT IL M EXPLIQUER POURQUOI????
    MERCI NEIL CLARK… AU NOM DE LA VERITE…

  2. Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?

    La Suisse se dit « neutre » et ne veux pas participer aux sanctions déclarés par d’autres pays… mais elle refuse que ces dites « sanctions » (illégales !?) soient « détournées » par le pays…

    On ne peu être plus malhonnête que ça… a mon avis de citoyens du pays concerné

  3. Nous aussi, nous sommes déroutés! Mais en même temps, nous sommes rassurés de voir qu’en Europe de l’Ouest il y a aussi des gens d’un niveau intellectuel médiocre, adeptes de comparaisons douteuses et prêt à soutenir des thèses simplistes. Dans un certains sens, la bêtise est partagée, tout va bien!

    On pourrait point par point revoir cet article. Les citoyens qui suivent vaguement l’actualité se rappellent des millions de manifestants en Europe contre cette absurdité qu’était la guerre en Irak, sans oublier le discours de Mr de Villepin devant l’ONU et sans compter les nombreuses déclarations hostiles des hommes politiques européens (France et Allemagne en tête).

    La Russie se prétend sauveur de la Syrie. J’ai rencontré un certains nombre de syriens qui soutenaient l’intervention américaine afin d’en finir avec un dictateur fou exterminant sa propre population… Bien sûr, ce genre d’opinion alternative n’est pas acceptée en Russie, on préfère officialiser d’obscures théories du complot…

    On voit qu’avec des tournures du genre « on nous dit que » on peut faire dire tout et n’importe quoi, et dans ce cas précis n’importe quoi.

    1. Je ne comprends pas bien le commentaire de vasiliy, peut être qu´il faudrait mieux ou bien s´expliquer.

      Je m´étonne aussi du double discours Occidental.

      Les  » ont nous dit que  » sont ils vraies ou pas ?
      L´auteur de l´article a bien raison, il ne demande que des explications sur certains agissements de la part des Occidentaux, ce sont des questions simples qu´ils posent et aimerait être éclairé, par exemple: La Russie a-t-elle signée des alliances militaires avec des pays Sud-Américains ? ya t-il des bases militaires Russes autour des Usa comme c´est le cas des bases militaires de l´Otan autour de la Russie ?

  4. En matière d’invasion, les russes comme les américains n’ont pris que des vestes, mais…ils continuent.

  5. Cher Alex, de quelle invasion pouvez-vous parler ? Même historiquement, c’est la Russie qui était d’abord envahie et qui chassait l’envahisseur (polonais, tatars, teutons, …). Il y a 60 ans, les nazis ont envahi une partie de la Russie et toute l’Europe. C’est encore la Russie qui a chassé l’envahisseur et a libéré l’Europe, que ne vous en déplaise !
    Cet article est excellent, d’une fine analyse et totalement objectif. Mais pour le comprendre, il faut bien maîtriser l’histoire de la Russie et du monde et comprendre la géopolitique. Et surtout, avoir son propre jugement, y compris pour la Syrie …

    1. Bien dit Lidia que pour comprendre certains faits, il faut connaitre l´histoire, le monde et la géopolitique, mais vous savez, c´est souvent trop demander á certains qui ne veulent faire aucun effort et se contentent des raccourcis.

      La Russie est un pays qui a beaucoup souffert des faits de l´Occident. Nous ne sommes plus en 1999, aujourd´hui oú le monde change, on aurait aimé voir cette Occident se rapprocher de la Russie pour construire un monde un peu plus humain, hélas, non, tout ce que veut l´Occident c´est de détruire ce pays, mais á la fin, l´Occident finira par ce détruire lle même si elle continue sur cette voie.

  6. Cette annexion a le mérite de faire réfléchir l’occident sur ses propres contradictions. Et cet article le souligne bien.
    Néanmoins les comparaisons ici sont vraiment abusives.

    En Afghanistan, si les élections se déroule sous « occupation militaire », c’est que dans ce pays on jette de l’acide au visage des femmes qui vont voter (pour illustrer). On asperge d’acide les votants en Crimée? De même est-ce que, en Afghanistan, les élections se sont déroulées en 2 semaines chrono pour profiter de la déstabilisation du pays ?

    En Syrie, l’opposition n’est pas composé QUE de fanatiques intégristes, mais aussi de groupuscules plus raisonnables qui affrontent aussi les islamistes. Là ou l’armée ne fait pas de distinction et bombarde aussi les populations.
    A noter qu’il y a 150 000 morts en Syrie… En quoi le fait d’être Laïc peut justifier l’injustifiable? A t’on plus le droit de vivre si l’on est Laïc et alaouites que religieux sunnite? Il est vrai que nous sommes ici dans un pays allié de la Russie qui sert de tampon à l’expansion de l’islamisme à la sauce salafiste. Que ressortirait d’une intervention commune Russie-Otan? je vois mal comment ça pourrait être pire… Mais la Russie a une vision du monde très géopolitique qui élude l’aspect humain (du moins quand les dit humains ne font pas partie de votre groupe culturel).

    Concernant le droit des gays, ce qui est notable en Russie, c’est la régression des droits, non la loi en elle même. Faire une comparaison avec le pays moyenâgeux qu’est l’Arabie Saoudite n’a pas de sens: le droit des gays dans ce pays est loin d’être la première chose à améliorer.
    Néanmoins tant qu’ils auront du pétrole ils pourront continuer à se comporter en barbares malheureusement. La Russie elle est tout de même plus proche d’un pont de vue civilisationnelle pour qu’on s’inquiète de la voir voter des lois liberticides et réactionnaires (et son gaz n’est pas aussi crucial que le pétrole Saoudien apparemment).

    Concernant l’expansion de l’OTAN aux pays limitrophes de la Russie, elle s’explique par la peur (et le ressentiment de l’histoire de l’URSS) que ressentent les ex pays vis à vis de la Russie. Quand la Russie cessera de jouer de ce complexe de persécution pour justifier sa politique intérieur et cessera aussi de rêver au retour de son Empire alors peut-être que ses pays limitrophes cesseront d’être sur la défensive.
    Est-ce que le Mexique ou le Canada se sentent menacé militairement par les EU? non.

    Je n’ai aucune sympathie pour MC Cain, Victoiria « Fuck Europe » Nulan, ou même BHL qui n’ont fait qu’aggraver la situation par ce que l’on pourrait qualifier de pure provocation (ou de bêtise crasse pour BHL, pas sûr…) mais pourquoi faut-il pointer du doigt les agitateurs pour illustrer la politique de l’occident dans cette affaire? C’est comme ci l’occident pointait du doigt Jirinovski, Kisselev ou Limonov pour critiquer les choix politiques Russes. Pourquoi Russes comme Américains ne peuvent présenter à l’opinion publique que des pantins provocateurs de ce genre? (BHL? Français? non non… on vous a mal renseigné… il est bien américain de cœur, renseignez vous sur son livre « American Vertigo »)

    Enfin pour l’Irak épisode 2, comme précisé par Vasiliy plus haut, c’était loin de faire l’unanimité au sein de la communauté internationale.
    Que les Etats-Unis aient une politique extérieure exécrable ne justifie en rien que la Russie ait l’autorisation de faire de même. Mais là c’est à la diplomatie Européenne de se démarquer pour éviter d’être catalogué dans le camps américain.

    1. Inoceram: J´ai lu votre commentaire qui m´intrigue un peu et j´aimerai avoir si vous le pourrez quelques explications ou éclairages pour mieux comprendre.
      Il ya un problème en Ukraine et ce journaliste s´étonne du double language de l´Occident, et il demande á chaque comparaison qu´on l´explique, peut être c´est ce que vous auriez fait dans votre commentaire, car comme lui, j´attends aussi des explications sur ce double language Occidental.
      Peut-on comparer les provocateurs Occidentaux aux provocateurs Russes ? avez vous déja vu un provocateur Russe dans une manifestation anti gouvernementale en Occident ? Est ce que la Russie intervient dans la sphère Occidentale ? n´est pas l´Occident qui entre toujours dans la sphère Russe ?

      Vous écrivez  » Concernant l’expansion de l’OTAN aux pays limitrophes de la Russie, elle s’explique par la peur (et le ressentiment de l’histoire de l’URSS) que ressentent les ex pays vis à vis de la Russie. Quand la Russie cessera de jouer de ce complexe de persécution pour justifier sa politique intérieur et cessera aussi de rêver au retour de son Empire alors peut-être que ses pays limitrophes cesseront d’être sur la défensive.
      Est-ce que le Mexique ou le Canada se sentent menacé militairement par les EU? non. »

      Cet argument ne tient pas, car l´histoire de la Russie ne commence pas pendant la période Urss, allez dans les livres de l´histoires vous verrez que c´est l´Occident qui a toujours attaquée la Russie et la Russie s´est toujours défendue.
      La période Urss n´est qu´une épisode si on peut le dire de l´histoire de la Russie, et si l´Urss avait occupée ces pays, c´était pour se défendre du nazisme, et lorsque la Russie est sortie de ces pays de son propre vouloir, elle est sortie sans faire de problèmes, d´oú vient alors la peur qu´ont ces pays de la Russie alors qu´elle est sortie de leurs pays de son propre vouloir sans avoir été vaincue par une guerre ?.

      Après la période de la guerre froide, la sagesse n´aurait-elle pas inspirer l´Occident de commencer une nouvelle période de Paix avec la Russie qui avait dissous le Pacte Varsovie á dissoudre aussi l´Otan ? saurait-il pas été un beau geste de l´Occident vis á vis la Russie pour lui prouver sa bonne foi ? est ce seulement l´Occident qui a peur ? la Russie aussi a peur, en voyant l´expansion Occidentale á ses portes, mettez vous á la place de la Russie resterez vous les bras croisés si quelqu´un vient vous provoquer á votre porte ?.

      Au cours d´une interview, Il ya un journaliste Occidental qui dit au Président Poutine que la Russie ne doit pas avoir peur du bouclier de missiles Occidental qui est entrain d´encercler la Russie, que c´est pour contrer les missiles Iraniens, alors le Président Poutine éclate de rire, ce qui a surpris ce journaliste, á voir sa tête. Que lui répond le Président Poutine ? il lui dit, mon ami cela ne ce passe ainsi. On vient installer des misilles á nos portes et on nous dit que c´est pour l´Iran, que la Russie a aussi peur et qu´elle réagira en conséquence, vous pourrez visionner cela á youtube.
      D´après vous est ce que la Russie n´a pas le droit d´avoir peur de ce voir encercler par les missiles Occidentaux ?. Je trouve les Russes mêmes très gentis par rapport aux provocations Occidentales, mais la Président Poutine sait ce qu´il fait, c´est un judoka, et cet art martial est un art oú on enseigne á utiliser la force de l´adversaire pour le vaincre, il saura contrer la belliqueuse Occident.

      Pour terminer, je suis Africain Sub-saharien, la France occupe nos pays et les pille sans vergogne, malgré cela, il n´ya pas une telle haine des Africains vis á vis des Francais par rapport á la haine qu´on voit vis á vis des Russes, voila encore un double language oú j´aimerai avoir des explications.

    2. @bernard:
      Merci de m’avoir lu et d’avoir répondu. Je vais tacher de préciser un peu.

      En effet il est juste de dire que la Russie intervient peu d’un point de vue idéologique hors de sa sphère d’influence. La volonté d’exporter le modèle libéral et démocratique et une tare viscéralement ancrée dans la philosophie occidentale. Avant on amenait la « civilisation » dans les colonies, maintenant on tente de pousser le système démocratique là ou il n’existe pas (via des ONG entre autre) et où il n’est culturellement pas forcément bien adapté. Je ne vais pas défendre un comportement à la fois emprunt de suffisance et de naïveté: C’est beau sur le papier, dans les faits, ça s’est souvent montré désastreux.

      L’histoire de la Russie est faite de nombreux conflits, elle a été considérée parfois comme une alliée (dans la coalition contre Napoléon, ou en Alliance franco-Russe fin 19eme) parfois comme une ennemie, dans la lutte pour le contrôle des Balkans, la guerre de Crimée etc…
      (je ne remonterais pas plus loin, ne m’y connaissant pas assez sur ce sujet, mais je serais intéressé d’en apprendre plus sur les relations entre Russie et reste de l’Europe au 17 et 18eme siècle )

      Il faut lire Natalia Narotchnitskaïa (Que reste-t-il de notre victoire ? : Russie-Occident, le malentendu ) qui revient de manière assez pertinente sur ces conflits, même si sa conclusion est orientée par son nationalisme qui lui fait poser la Russie comme une victime innocente des appétits de l’occident, et plus particulièrement des anglo-saxons. Alors que selon moi ces alliances et conflits ont des causes plus pragmatiques que du racisme anti-slave.

      Je suis plutôt d’accord avec elle quand elle dit que l’opposition idéologique née avec l’URSS fut un prétexte à la continuation d’oppositions préexistantes. J’ajouterais cependant que ce fut un très bon prétexte pour faire monter dans les cercles du pouvoir des nations occidentales, des éléments anti-russe (sans compter les Russes issues des vagues d’immigrations qui ne portaient les bolcheviques dans leur cœur): l’amalgame était aisé et a été utilisé.

      Un des axe de son essai, c’est le pacte Molotov-Ribbentrop: Si elle ne conteste pas les faits, elle y voit une manœuvre habile de Staline pour contrer les Nazis (obligés ainsi de retarder leur invasion de la Russie), et non une volonté de s’accaparer les territoires des peuples qui actuellement sont les plus anti-russe (Pologne, Etats baltes, partie ouest de l’Ukraine).
      C’est sujet à bataille d’historiens: Les faits sont connus, mais les intentions derrière… difficiles à démontrer. Ou comment un événement peut vouloir signifier dans les livres d’histoire tout et son contraire selon les nationalistes de part et d’autre d’une frontière.
      Mais le fait historique, lui, c’est que la Russie a attaqué la Pologne en 39.

      En 91, la Russie n’est pas « sortie sans faire de problème »… Disons qu’elle n’a pas eu le choix: l’éclatement n’était pas une conséquence voulue par Gorbatchev qui fut dépassé par les événements. Jamais dans d’autres conditions la Russie n’aurait accepté de lâcher son Empire: Au printemps de Prague en 68, si la Russie n’avait pas envoyé ses chars pour stopper les réformes, ça aurait eu la même conséquence: une réaction en chaîne qui aurait fait éclater l’Est de l’Europe. (« Lorsqu’il est interrogé sur la différence entre le Printemps de Prague et ses propres réformes, Gorbatchev répond simplement : « 19 années ».  » source Wikipédia, article Printemps_de_Prague).

      Bref… l’Europe de l’Est a ce sentiment d’avoir été conquis et occupé par une Russie impérialiste dont elle craint encore les visées expansionnistes (A tord ou à raison? je ne sais pas) Ce sentiment a été exploité pour les intégrer à l’OTAN et en faire des membres assidues.
      Une peur qui a tendance à être entretenue par l’exacerbation du nationalisme en Russie, sa tendance actuelle à remilitariser (certes sans comparaison avec les USA), et l’annexion de la Crimée. Les peurs sont souvent irrationnelles mais leurs conséquences beaucoup moins.

      Et puisque nous en venons à l’OTAN, j’avoue ne pas bien comprendre pourquoi cette organisation a perduré après l’écroulement du bloc soviétique et du pacte de Varsovie. Elles permets aux USA d’intervenir dans le monde en se passant de l’aval de l’ONU tout en préservant une façade de consensus international. L’Europe n’aurait jamais dû encourager son développement, mais cette dernière n’a jamais été capable de développer une armée commune: l’OTAN lui sert donc de substitut, au détriment d’une part de son indépendance diplomatique vis à vis des Etats Unis malheureusement.

      Pour ce qui est de l’Afrique Sub-Saharienne… la comparaison est difficile et mes connaissances moindres.
      Néanmoins la France doit traîner derrière elle un lourd passé colonialiste dont elle a eu du mal a faire son mea-culpa et un néo-colonialisme qui perdure. Une amie Russe m’a dit un jour, au sujet de la décolonisation: « Vous les français, vous avez honte de votre passé, vous remettez trop en cause votre histoire ».

      C’est peut-être pour ça que l’animosité vis à vis des russes dans les pays de l’ex bloc soviétique est plus forte que l’animosité envers la France dans ses ex-colonies: Le nationalisme est très présent en Russie: Ils ont besoin d’être fiers de leur passé, et refusent de remettre en cause leur histoire et d’admettre leurs erreurs au regard de l’histoire. Et qui ne tire pas les leçons de son passé est condamné à refaire les mêmes erreurs.

  7. Il est vrai que traiter les gens du bassin du Don de terroristes est un peu exagéré quand on soutient un gouvernement autoproclamé arrivé au pouvoir par un coup d’état! Le seul président légitime à ce jour est Iacounovitch et sa destitution est inconstitutionnelle en droit uktrainien. C’est un simple fait juridique.
    Quant au rattachement de la Crimée, sa constitutionnalité au regard de la constitution ukrainienne est de peu d’importance, la France ne s’est pas posée de questions vis-à-vis de la constitution allemande quand elle a rattaché l’Alsace-Lorraine après la 1ère guerre mondiale.
    On a un peu l’impression que ;quoique fasse la Russie, les Américains et certains agités bruxellois seront contre.
    Quant à la position de la Russie en Syrie, celle-ci me semble claire: tout sauf le chaos! Quand on voit ce que deviennent l’Afghanistan, l’Irak, la Libye,… on peut considérer que c’est une position assez sensée. Ce qui n’empêche pas que Bachar soit un salaud…
    Enfin en ce qui concerne les homosexuels, la position russe est assez simple: ils ont les mêmes droit que tout le monde et pas plus. Donc le prosélytisme est interdit.
    Qaunt à Kerry s’il a vraiment déclaré « On ne peut pas impunément envahir un autre pays sous un prétexte inventé, pour défendre ses intérêts propres. » c’est qu’il a un sens de l’humour particulier ou a fumé la moquette quand on représente un pays qui revendique le droit de mener une guerre préventive si il juge sa sécurité simplement menacée potentiellement!

  8. Quel plaisir de lire un article qui objectif mettant en perspective une annalise des évènements et sans propagande. Tanpis pour ceux à qui cela ne plait pas.

  9. Votre journaliste anglais (journaleux !) me semble outrancièrement primaire, faire preuve de bien peu de finesse et d’éloquence. Mais qu’importe, pour vous, il va dans le bon sens ! C’est toujours bon à prendre.

  10. Bonsoir à tous.je suis Français, mon épouse est russe et nous avons des amis en Ukraine.j’aime beaucoup la culture russe,et j’ai été chaleureusement accueilli en Russie il y a un an mais je me permettrai d’ajouter que si,dans certains domaines la France n’a de leçons à donner à personne(les colonisations passées)dans le domaine de la liberté, ne serait ce que celle de l’expression, en France , on peut encore manifester son désaccord ou son mécontentement envers le gouvernement sans courir le risque de se retrouver emprisonné voir si on est journaliste trop critique être tout simplement assassiné.40 journalistes assassinés depuis que Mr poutine dirige d’une main de fer la Russie .Quand Gérard Depardieu(notre ex ancien acteur de cinéma, reconverti depuis dans le vin…peut être la vodka ???) déclare aux médias que la Russie est une grande démocratie, nous en FRANCE,on le laisse à ses beuveries, son alcoolisme et à sa déraison.Personne n’est dupe et l’ambition de Mr Poutine est de reconstruire l’ancien empire russe., et peu importe la manière et les moyens: la diplomatie , avec lui, c’est d’abord la KALACHNIKOV.pour avoir interrogé les Russes que j’ai rencontrés il y a un an, tous m’ont avoué qu’ils savaient que les élections avaient été truquées..Mr POUTINE est indéfendable et il est plus proche d’un dictateur que d’un démocrate.QUAND ON CAUTIONNE LA CORRUPTION (IL N »EST PAS LE SEUL DANS CE MONDE..HÉLAS° on n’est pas digne de représenter la Russie , ce grand pays qui gagne à être plus connu autrement que par sa politique intérieure et étrangère

  11. Contradictions à la pelle.

    « Je suis dérouté. Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ? ».

    La question revient de façon récurrente tout au long de ce très bon article, comme une litanie. Mais cette dernière, loin d’être ennuyeuse pointe avec un soupçon de moquerie sur la contradiction mise en exergue, lui donnant ainsi une force accrue.
    Les seuls qui pourraient donner à notre journaliste une réponse satisfaisante, sont évidemment ceux qui sont l’objet de ses critiques. Mais pour cela, il leur faudrait avouer qu’ils utilisent la mauvaise foi et tous ses attributs pour satisfaire leurs ambitions géostratégiques.
    D’où le deux poids, deux mesures, qui semble d’une façon plus générale devenir la forme de gouvernance des sociétés corrompues avec pour vecteur le mensonge, la manipulation et autres gâteries à usage des populaces ignares et adversaires récalcitrants.

    Le courrier de Russie à beaucoup évolué depuis plus de trois ans, tant sur la forme qui s’est beaucoup améliorée, que sur le fond qui s’est étoffé. Merci à eux pour l’information variée qu’il nous procure.

    http://www.lecourrierderussie.com/qui-sommes-nous/
    Publié sur G+ : https://plus.google.com/106279165509108330605/posts/dohrSBchcQM

    1. Vous parlez de democratie en France? Laissez moi rire! Quant on vous demande un référendum sur la question européenne et que le resultat ne convient pas à vos gouvernants, ils s’asseyent dessus et passent outre! Et vous voilà intégrés dans un ensemble européen sans votre accord et qui fait passer des lois sans vous consulter qui ont plus de force que votre droit nationnal.
      Vous elisez des gens sur des campagnes electorales au cours desquelles ont vous fait des prommesses que vous seuls pensez être des contrats, mais que vos dirigeants s’empressent de déchirer sitôt élus, en vertu du principe desormais bien ancré en France que les belles promesses n’engagent que ceux qui y croient…
      Et qu’on ne vienne pas me parler de la liberté de la presse en France: Elle est TOTALEMENT aux ordres du gouvernement car entièrement dépendante des subventions accordées par l’etat. Il n’y a qu’à voir la différence entre les infos en Allemagne, (pas partout non-plus, il est vrai) souvent appuyées par de vrais reportages sur place, biens documentés par des preuves probantes sous forme de films ou de photos non censurées; et la presses française, totalement à la botte du gouvernement, qui ne fait que reprendre les « informations » telles qu’elles ont été mâchées par le service de la propagande américaine et transmises aux larbins de l’état français.
      Nettoyez-donc votre pas-de-porte avant de donner des lecons à votre pays hôte!

    1. Bien dit RENE.
      Il ya des milliers de morts en CAR et au Soudan du Sud, et en Occident c´est le calme plat, pendant ce temps, on nous casse les pieds avec l´Ukraine, voila les contraditions et j´aimerai qu´on m´explique aussi ce double Discours.

    2. On VOUS CASSE LES PIEDS AVEC L’UKRAINE? Ainsi, des crimes immondes au Soudan justifient que ceux d’Odessa puissent s’accomplir sans autre? Les Russes ou seulement les defenseurs de la creation, en Ukraine, d’une confédération d’etats indépendants à l’image de la Suisse par exemple sont-ils responsables des morts du sud-Soudan?
      Je suis certain, pour ma part, que le sort des populations du sud-Soudan vous est parfaitement égal,mais que cet argument n’est là que pour minimiser ces abominations dont se rendent coupables vos amis de Kiev. Taisez-vous! Vous nous donnez la nausée!
      Quand cette crise sera passée, car elle finira par passer, et que le moment sera venu pour les tribunaux de faire leur travail, je me plais à esperer que les gens comme vous, qui justifient ces crimes odieux par des motifs fallacieux, bénéficieront d’une restauration, toute exprès à leurs intentions, de camps de travail à régime sévère en Sibérie! Après tout, on manque de bras pour l’exploitation des ressources du nord de la Russie et ce serait dommage de ne pas exploiter vos evidents talents! À mon humble avis, certaines traditions meritent d’être ravivées pour des gens de votre espèce. Et là-bas, vous auriez assez de place pour qu’on ne vienne pas vous y casser les pieds pour des motifs futiles!

  12. à propos de l’Ukraine et de la « bonne » pensée unique de ce côté de l’Europe… on peut noter récemment, dans notre chère télé:
    – émission « envoyé spécial » sur France 2 il y a dix jours, on nous annonçait un reportage dans l’Est du pays, et les inquiétudes des habitants d’être pressurés par la logique économique « libérale »… programme annulé! ni vu ni connu! pas dans l’air du temps sûrement…
    -émission sur ARTE la semaine dernière, Théma…. sur les nouveaux pays européens de l’Est… édifiant!des situations à faire rêver, que des jeunes, surdoués, ayant fait de grandes études…. une émission à sens unique, taillée « sur mesure » pour le bourrage de crâne ambiant…

    propagande, propagande, langue de bois…. ah! chez nous aussi?

  13. Quand on utilise les armes pour imposer sa ‘légitimité’ voir les élections en Crimée….j’imagine très mal ce processus en France car , nous français, on referait une nouvelle révolution. ce journaliste anglais a t’ il déjà rencontré des russes autres que quelques protégés de Mr Poutine.Connait il la vie des habitants de petits villages en Sibérie.Je pense .qu’on nous montre les fastes actuels Moscou, le Kremlin, les belles villes Saint Petersbourg, les oligarques immensément riches (souvent d’une manière douteuse) mais ils y a les villages qui n’ont toujours pas le gaz !!! un comble .des incendies que les habitants essayent d’éteindre avec des bouteilles d’eau (incendies à l’est de Moscou il y a 2 ans) des vieilles femmes qui mendient, des jeunes qui montent dans un autobus ivres une bière à la main,d’anciens soldats mutilés (Afghanistan)qui mendient à une station de bus.je l’ai vu à Omsk (Sibérie )Mais Mr Poutine n’en n’a que faire, lui qui est aujourd’hui un des hommes les plus riches de Russie: il n’y a qu’à voir la taille et le luxe de sa propriété. C’est l’équivalent de notre Versailles en plus moderne- Je vous accorde une chose, en France , nous avons aussi des politiques qui ne sont que des carriéristes assoiffés de pouvoir…et d’argent, les deux sont liés. avec les dérives qui vont avec.Nous , français souhaitons de profonds changements dans notre constitution, moins d’inégalités, la France n’a pas toujours eu un comportement exemplaire mais aujourd’hui on s’efforce de respecter la liberté de chacun.il y a eu des élections récemment : chacun a choisi en toute connaissance de cause.le gouvernement socialiste a essuyé un échec cuisant à cause de sa politique ‘trop libérale et l’augmentation successive des taxes et impôts- Ces élections se sont passées sans présence du moindre uniforme ni d’un quelconque individu armé. Dans notre pays et beaucoup d’autres également (heureusement)la démocratie est une réalité…hélas c’est encore loin en Russie mais également en Biélorussie, en Corée du Nord, en Syrie pays dirigé par un dictateur sanguinaire et soutenu par Mr Poutine et je ne peux tous les citer.
    Proverbe français: Qui se ressemble s’assemble.No comment
    Quant aux interventions de la France.dans le monde et en Afrique: je pose la question suivante: a t’ on le droit de laisser assassiner des populations et les laisser entre les mains par des groupes extrémistes-
    Si on est un tant soit peu un homme de paix, de justice et de liberté, on se doit d’intervenir-
    Tout ça pour dire que ce ‘journaliste a une opinion partisane-
    J »espère que comme le majorité des individus qui peuplent notre planète, la Russie s’ouvrira davantage au monde, avec un peu plus de droits pour ses habitants, davantage de libertés- Et je vous pose la question suivante, à vous tous qui avez apparemment des œillères qui vous empêchent de voir la réalité ou qui êtes adeptes de la propagande-
    Quand des individus décident de se tendre la main plutôt que de se menacer, ça devient plus facile-

    POUR CEUX QUI NE SERAIENT PAS CONVAINCUS/ je vous invite à lire ce livre très instructif sur le fonctionnement de l’Etat russe.
    Il a été écrit par un spécialiste qui connait bien la Russie pour en avoir été ambassadeur principalement en France: il s’agir de Vladimir Fédorovski? qui a écrit plusieurs ouvrages que je possède dont celui ci: De Lénine à Poutine:: édifiant

    lisez le et vous ne verrez plus les choses sous le même angle-

    Et je vous pose encore cette question et j’attends vos réponses avec impatience; pourquoi, à votre avis la Russie voit sa démographie reculer et voir de nombreux russes (ceux qu’ils le peuvent) quitter leur pays? Que ce soit en Europe de l’Ouest Mais aussi aux USA.Mon épouse: qui est russe a de nombreuse amies en France, en Allemagne : petite anecdote, il y a en Allemagne tellement de russes qu’ils y ont leurs écoles, leurs magasins que certaines rues sont appelées la bas: russlanstrasse :la rue des russes.
    Quittent ils leur pays pour apprendre l’allemand, découvrir Paris et la cuisine française, voir la statue de la liberté à New York ou simplement ou simplement avoir une vie meilleure; être libre de ses choix dans un pays ou les droits de l’homme sont respectés.
    J’ai été long mais c’était nécessaire, j’aime la Russie comme beaucoup de français (nous avons beaucoup d’amis russes en France.
    Pour finir, j’invite ce ‘journaliste à s’insérer dans un groupe de manifestants contre le pouvoir, place rouge à Moscou.
    Peut être que ça élargira ses connaissances de la Russie.
    Bonne journée à tous

    1. Que venez-vous nous chanter là pour justifier les crimes immondes d’Odessa? Des villages qui n’ont pas le gaz en Siberie justifient les abominations de la maison des syndicats d’Odessa? N’avez-vous aucune pudeur? Aucune honte? La misère que l’on rencontre partout en europe et aux etats-unis devraient donc être un motif qui justifierait qu’on brule vif les gens qui soutiennent les gouvernements responsables? Vous rendez-vous compte à quel point ce que vous dites est infâme? Savez-vous que l’emblèmes du parti svoboda c’etait l’embleme de la division nazie qui a entassé la population du Village d’Oradour-sur-Glane dans l’eglise avant d’y mettre le feu en 1944? Qu’en justifiant cette horreur d’Odessa, non seulement vous assassinez ces gens une 2ème fois, mais qu’en plus vous crachez sur les tombes de ces victimes françaises de ces détraqués nazis? Croyez-vous que la censure de la presse va encore couvrir longtemps les gens que vous représentez?
      Votre torchon me soulève le coeur et me donne envie de vomir! Comment osez-vous? Comment trouvez-vous des supports subventionnés par les impôts pour cracher vos insanités comme des justifications à ces monstruosités? Vous avez une famille? Des enfants? Ils sont fiers de vous? Vous osez les regarder et leur dire vos arguments en leur montrant les photos et les films de ces actes civiques? RACLURE!

    2. Bien sûr que non. C’est enfin une voix honnête. C’est vous qui êtes partisan, et j’ai vécu 16 ans en Russie. vous êtes aveugle.

    3. @Lejal du 28 avril 2014
      Si je vous ait bien compris,vous dites » » » j’invite ce ‘journaliste à s’insérer dans un groupe de manifestants contre le pouvoir, place rouge à Moscou. » » et Vous n’êtes vous pas aussi partisan ????

  14. Je lis tous ces commentaires et ça me laisse quelque peu dubitatif.On célèbre ici ou la la victoire sur le fascisme hitlérien un peu partout En Russie(j’ai assisté à cette grande fête en Russie il y a un an, et la liesse et la joie partagée par les russes à travers des chants, des fêtes populaires.Moi français je n’oublie pas que de nombreux russes ont combattu à nos côtés et sont morts parfois, y compris en France- certains sont même restés et se sont installés et fondé une famille.
    L’Ukraine est une vaste problème qui ne sera réglé que par le dialogue..encore faut il que les protagonistes acceptent de déposer les armes?
    D’un côté l’armée ‘loyaliste ‘ commandée par KIEV et de l’autre les séparatistes fidèles au système Yanoukovitch et tout le désordre qu’il a créé.Corruption à une très grande échelle, incapacité à avoir une politique cohérente.. Je suis désolé pour certains d’entre vous,mais cela m’a été confirmé par une amie russe qui travaille à Kiev depuis plusieurs années et d’autres amis ukrainiens qui vivent et travaillent à KIEV et dans d’autres villes d’Ukraine. Pour preuve,même Mr POUTINE l’a lâché-
    La situation actuelle est affligeante est triste et navrante.ma mère me disait,je cite, comment deux pays peuvent ils s’entendre si des frères et sœurs n’y arrivent pas-
    La Russie et l’Ukraine sont des pays ‘frères » avec la même origine, une même histoire (souvent tragique) d’ailleurs l’histoire de la la Russie est véritable tragédie-
    J’ai été virulent mais je dois avouer que le fait que Mr Poutine demande aux séparatistes de reporter leur référendum est un signe d’apaisement mais il faudrait qu’il face davantage et utilise tout son pouvoir pour les armes cessent de tonner et.de tuer.
    Dans une démocratie , on vote en toute liberté et conscience sans recourir à la violence.
    Je me pose la question suivante et si quelqu’un peut me répondre,j’en serai très heureux. Moi qui ai passé un moi dans une grande ville russe il y a un an,je n’ai jamais vu d’armes(KALACHNIKOV, révolvers et autres équipements militaires en vente libre dans les magasins que j’ai fréquentés(beaucoup et différents) alors comment les séparatistes les ont ils obtenus?
    Quant aux énergumènes (français je suppose qui se plaignent de la politique de la France (qu’elle soit intérieure ou étrangère) ils ont un droit de vote,libre. Notre constitution serait à revoir sur de nombreux sujets et je suis d’accord pour que notre système change-
    Trop d’incompétents, trop de Sénateurs, trop de privilèges, trop de cumuls etc. etc
    Ce n’est pas parce qu’on a vécu en Russie pendant 16 ans en Russie qu’on peut prétendre connaitre un pays et son fonctionnement , mon épouse , qui est russe y a vécu 50 ans et est professeur(universitaire) de russe.
    A travers elle, j’en sais probablement plus sur la Russie et son histoire que vous et jusqu’à nouvel ordre , ici en France, je peux m’exprimer librement, même contre le Chef de l’État(pour lequel j’ai voté) ce que je regrette aujourd’hui.Je voulais le changement , comme la majorité de français, déçu, les dernières élections municipales ont désavoué la politique du gouvernement de MR HOLLANDE, et si je manifeste demain, dans la rue contre la politique actuelle, ce n’est pas pour ça que l’on va m’emprisonner.
    Pour que l’Ukraine, la Russie, l’Europe et le monde retrouvent la paix et vivent en harmonie

    1. Ce que vous dites est juste, mais merci Mr. GORBATCHEV très aimé en Europe… et Mr. Eltsine…. Car avant ces babouchkas avaient de l`argent… Meme dans des petits villages… Et il n`y avait pas de SDF… comme en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *