Total promeut la francophonie à Narian-Mar

Dans une rue du centre-ville de Narian-Mar, ville du Grand Nord russe, existe désormais une salle de classe où résonnent les Paroles de Dalida. Elle a été inaugurée le 21 mars en la présence de Jacques de Boisséson, directeur général de Total Russie, qui finance l’Association des enseignants du français à Narian-Mar.

Jacques de Boisséson, directeur général de Total Russie, inaugure la nouvelle salle de classe dédiée à l'apprentissage de la langue française à Narian-Mar.
Jacques de Boisséson, directeur général de Total Russie, inaugure la nouvelle salle de classe dédiée à l’apprentissage de la langue française à Narian-Mar.

Entendre l’hymne international de la francophonie dans la petite salle du centre de langue et de culture françaises de Narian-Mar, cette ville qui se situe au-delà du cercle polaire arctique, c’est comme ouvrir une boîte à musique : d’un décor presqu’irréel se détache les sons et paroles de chansons que l’on croyait évanouies.

Une quinquagénaire, d’origine nénètse, a ainsi entonné Mamy blue en souvenir de sa mère, pour exprimer sa reconnaissance de pouvoir apprendre gratuitement le français dans ce désert de glace.

Et c’est tour à tour que ce 21 mars, quelques courageux se sont succédé sur une scène improvisée dans le centre régional de développement de l’éducation de Narian-Mar où a été inaugurée la salle dédiée à l’apprentissage du français. Grâce au support de l’Administration régionale, le centre de culture et de langue françaises a hérité d’une salle entièrement rénovée, et Total a apporté du matériel de bureau pour la compléter : du mobilier, une imprimante, et un ordinateur.

Total promeut la francophonie à Narian-Mar

« J’ai un problème, je ne parle pas aussi bien russe que vous vous parlez français, a déclaré le directeur de Total Russie, Jacques de Boisséson, à l’adresse des élèves réunis pour l’occasion. L’année prochaine, je m’adresserai à vous en russe, et alors seulement vous pourrez applaudir », a-t-il ajouté – pourtant déjà acclamé par le public présent à l’inauguration.

Dès le lendemain a eu lieu à Narian-Mar le premier examen pour l’obtention du Diplôme d’Études en Langue Française, organisé dans le cadre de la coopération entre Total et l’Institut français de Saint-Pétersbourg. L’inspectrice pétersbourgeoise de l’examen s’est très justement étonnée de l’engouement des habitants de Narian-Mar pour la langue française :

« Historiquement, il n’y a pas trace de présence du français dans cette région septentrionale – ni au 17ème, ni au 18ème, ni au 19ème siècle. Mes collègues de Saint-Pétersbourg sont à la fois surpris et ravis de voir que les gens ici se passionnent pour la culture française, et nous allons tout faire pour assurer son rayonnement avec vous », s’est-elle émue.

À ce jour, une cinquantaine d’habitants de Narian-Mar fréquentent le centre de culture et de langue françaises : « Nous avons 5 groupes d’adultes d’une dizaine de personnes, et bientôt nous accueillerons un à deux groupes d’enfants supplémentaires », se réjouit Elena Romanko, enseignante au centre depuis 2006.

TOTAL_LOGO_HORI_COUL_Q [Converted]

 

 

Le centre de culture et de langue françaises à Narian-Mar a été fondé en 2002 : depuis sa création, il a accueilli 300 personnes désireuses d’apprendre le français. Chaque année, une récompense est octroyée aux trois meilleurs élèves qui sont envoyés en séjour linguistique de deux semaines en France, aux frais de Total Russie.

 

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis la Directrice d’une école maternelle de PARIS, 49 rue Louis Blanc dans le 10ème arrondissement.
    Nous avons un projet cette année: dans ce projet, chaque classe de l’école fait une correspondance de classe avec une école un peu partout dans le monde. Nous aimerions trouver une classe à Narian-Mar qui veuille bien échanger avec nous.
    Dans l’attente d’une réponse de votre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *