Revue du 16/04 – Le ministère de l’Intérieur ukrainien arme des civils

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Pro-ukrainiens à Lougansk. Photo : Sébastien Gobert
Pro-ukrainiens à Lougansk. Photo : Sébastien Gobert

Le ministère de l’Intérieur ukrainien arme des civils

19 régions ukrainiennes ont formé des bataillons de civils armés de kalachnikovs, a déclaré le 15 avril le conseiller du ministre de l’Intérieur Stanislav Retchinski. « Nous avons formé des bataillons afin de patrouiller dans les villes. Ces régiments réunissent exclusivement des locaux, afin de ne pas attiser la haine entre les régions », a souligné M. Retchinski, précisant que ces bataillons, équipés de fusils automatiques, devront aider la milice ukrainienne. Les régiments sont composés de bénévoles, qui doivent, lors du recrutement, fournir un extrait de casier judiciaire et passer un examen médical.

Rusvesna

L’Ukraine adopte une série de mesures sur la Crimée

La Rada ukrainienne a finalement adopté le 15 avril la « Loi sur les territoires occupés », qui définit les modalités législatives concernant les habitants de la péninsule de Crimée, rattachée à la Russie depuis le 18 mars. Les Ukrainiens pourront se déplacer en Crimée sans autorisation spéciale des autorités de Kiev, document qui sera en revanche exigé des étrangers. Toutefois, l’entrée sur le territoire de la Crimée ne devra s’effectuer qu’à travers celui de l’Ukraine. L’arrivée depuis Moscou, par exemple, sera considérée comme une violation de la frontière nationale, même si on se demande comment une telle infraction pourra être enregistrée en pratique. La version finale du texte a renoncé au point « collaborationnisme », qui menaçait de 10 à 15 ans d’emprisonnement les habitants de la péninsule qui « coopèrent avec les occupants ». Le texte final ne suspend plus, non plus, les communications ferroviaires et aériennes vers la Crimée. Les Criméens possédant des passeports ukrainiens auront le droit de toucher leurs retraites, les jeunes pourront intégrer les établissements ukrainiens d’enseignement supérieur. En outre, un ministère sur les affaires de Crimée devrait être créé prochainement.

Vesti.ua

Ukraine
La Russie cesse de rendre à l’Ukraine les équipements militaires de Crimée. Source : kvedomosti.com

La Russie cesse de rendre à l’Ukraine les équipements militaires de Crimée

Le ministère russe de la défense a suspendu le 15 avril le transfert des équipements militaires de Crimée en Ukraine, en cours depuis le 28 mars, indique RIA Novosti le 15 avril. Cette décision du ministre Sergueï Choïgou vise à empêcher l’utilisation des armes présentes en Crimée contre les protestataires ukrainiens du Sud-Est, dans le cadre de l’opération « anti-terroriste » lancée le 15 avril par les autorités de Kiev. Le ministère russe de la Défense a également appelé l’Occident à « faire preuve de mesure » concernant leurs livraisons d’armes à l’Ukraine, sachant que celles-ci pourraient être employées pour réprimer des civils.

Le même jour, les habitants de Lougansk ont bloqué une colonne de véhicules blindés des forces militaires ukrainiennes à l’entrée de leur ville. Rappelons que le Sud-Est de l’Ukraine est toujours le théâtre de mouvement de protestation impliquant manifestations et parfois affrontements violents, menés par les partisans d’une fédéralisation du pays et d’autres opposants au régime de Kiev.

Gazeta
Lenta

L’Ukraine se fournit désormais en gaz auprès de l’Allemagne

Le 15 avril, l’Ukraine a commencé d’importer son gaz depuis l’UE, via la Pologne. C’est le consortium allemand RWE qui le lui fournit, selon un accord datant de 2012 et prévoyant des livraisons de 10 milliards de mètres cube annuels. Sachant que l’Allemagne importe quant à elle son gaz de Russie, des Pays-Bas, de Norvège et du Danemark. Le tarif, calculé sur la base des prix du marché européen, inclut les frais de livraison. Rappelons que l’Ukraine a cessé le 9 avril de remplir ses réserves souterraines de gaz provenant directement de Russie. Le ministre ukrainien de l’énergie, M. Prodan, avait en effet expliqué que l’Ukraine ne pouvait accepter le nouveau tarif introduit par Moscou le 1er avril 2014, soit 485 dollars les 1000 m3.

La Russie vient effectivement d’augmenter de 80 % son tarif du gaz pour l’Ukraine. Toutefois, Moscou souligne qu’il s’agit non d’une « augmentation », mais de l’annulation de la série de ristournes qu’elle accordait jusque-là à l’Ukraine, à condition que cette dernière honore ses dettes envers Gazprom. Kiev n’ayant pu s’acquitter de ces dettes, qui s’élèvent à 2,2 milliards de dollars selon Gazprom, Moscou a annulé les réductions.

Interfax

Le Facebook ukrainien gagne en popularité

Le réseau social Weua, créé il y a deux semaines, enregistre déjà 46 000 utilisateurs. Weua ressemble à ses analogues Facebook et Vkontakte, possédant un fil d’actualités et des pages « Mes amis », « Mes photos » et « Mes messages ». Un des créateurs du réseau, Bogdan Oliartchouk, promet de corriger tous les « bugs » le plus rapidement possible : « Pendant Maïdan, nous avons compris l’importance de posséder un territoire Internet qui ne soit contrôlé par personne. De nos jours, c’est une arme très puissante », a-t-il déclaré le 15 avril au portail ukrainien Vesti.ua.

Un autre réseau social ukrainien est apparu en mars, baptisé Drouzi (« Amis »), à l’adresse druzi.org.ua. Il recense à ce jour 25 000 utilisateurs. Le réseau social russe Vkontakte, pour sa part, compte 22 millions d’utilisateurs ukrainiens.

Vesti.ua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *