La Russie ne compte pas introduire de régime de visas avec l’Ukraine

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale de l’Ukraine Andreï Paroubiï a demandé le 19 mars au ministère des Affaires étrangères ukrainien d’introduire un régime de visas avec la Russie. A Moscou, la question a été écartée pour l’instant.

visas
La Russie ne compte pas introduire de régime de visas avec l’Ukraine. Source : Ukrafoto.com

« Le ministère russe des Affaires étrangères ne compte pas procéder à des mesures similaires pour l’instant, a déclaré anonymement un diplomate russe à l’agence de presse RIA Novosti. Le protocole veut que l’on soit informé par voie officielle de démarches concernant la mise en place d’un régime de visas, et pour l’instant il ne s’agit que de la décision d’un sous-département du ministère ukrainien, nous allons donc attendre », a-t-il souligné.

Selon le service fédéral russe des migrations (FMS), environ 3,3 millions d’Ukrainiens ont rejoint la Russie en 2013, dont 2,9 millions dans le but d’y travailler. Les migrants ukrainiens ont accumulé un revenu total de 30 milliards de dollars sur cette période.

Pour l’instant, la Russie compte 1,6 million d’Ukrainiens sur son territoire en 2014.  L’agence fédéral du Tourisme (Rostourism) a à son tour dénombré que 9,9 millions de Russes ont visité l’Ukraine en 2013.

Alors que plusieurs pays occidentaux ont introduit le 17 mars une restriction sur l’octroi de visas pour certaines personnalités russes suite au rattachement de la Crimée à la Russie, le gouvernement russe  planche de son côté ce jeudi 20 mars sur des amendements à la loi sur les règles d’entrée et de sortie du territoire russe afin de simplifier la procédure de délivrance de visas pour les citoyens étrangers, selon l’agence de presse Interfax. Il s’agira notamment de réduire le nombre de documents à fournir pour l’obtention du visa et de prolonger la durée du visa touristique de 30 jours à 6 mois.

Le projet de loi doit également faciliter les formalités pour les échanges culturels, scientifiques, sportifs et autres.

Rappelons que la décision des autorités ukrainiennes sur l’introduction des visas intervient suite à la signature le 18 mars d’un décret par le président russe officialisant le rattachement de la Crimée et de Sébastopol à la Russie en tant que nouveaux sujets de la Fédération, suite à un référendum qui s’est tenu le 16 mars et lors duquel 96,77 % de la population de la péninsule s’est prononcée pour la réunification.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *