Vladimir Poutine a ratifié le traité d’adhésion de la Crimée et de Sébastopol à la Russie

La Crimée et la ville de Sébastopol sont officiellement des sujets de la Fédération de Russie depuis vendredi 21 mars.

Le président russe Vladimir Poutine a ratifié vendredi 21 mars le traité d’adhésion de la Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie, ainsi que la loi constitutionnelle sur la procédure d’intégration des deux entités.

La loi constitutionnelle signée ce vendredi par le président Poutine établit une période de transition allant jusqu’au 1er janvier 2015 pour l’intégration de la république de Crimée et de Sébastopol aux systèmes administratif, économique, financier et juridique de la Fédération de Russie.

La république de Crimée aura trois langues d’État : le russe, l’ukrainien et le tatar de Crimée. Sa frontière avec l’Ukraine devient la frontière d’État russe. Les résidents permanents de la Crimée et de Sébastopol deviennent automatiquement citoyens russes, mais ont un mois pour renoncer à la nationalité russe.

Plus tôt dans la journée, le Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe, avait approuvé à l’unanimité le rattachement de ces deux sujets à la Fédération russe.

Le texte avait déjà été voté jeudi à l’unanimité moins une voix (443 voix pour – 1 contre) par la Douma d’État, la chambre basse du Parlement.

La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie mardi 18 mars dernier, deux jours seulement après le référendum criméen où 96,7% des habitants de la péninsule ont voté pour la rattachement à la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *