Revue du 18/03 – L’oligarque Ousmanov vend ses actions Facebook

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Facebook. Revue du 18/03 – L'oligarque Ousmanov vend ses actions Facebook
Ousmanov vend ses actions de Facebook. Crédits : Pravda.com.ua

Un des oligarques les plus riches de Russie vend ses actions Facebook et Apple

L’homme d’affaires russe Alicher Ousmanov, première fortune sur le classement Forbes en Russie, a vendu ses actions dans les compagnies Facebook et Apple afin d’investir sur le marché de l’Internet chinois, annonce le 18 mars le quotidien russe Vedomosti. Ousmanov était actionnaire de Facebook depuis 2009, à hauteur de 10 %. Quant à Apple, Ousmanov y avait acheté en 2013 des actions pour un montant de 100 millions de dollars. Selon un partenaire d’Ousmanov, l’oligarque a déjà acquis des actions de sociétés IT chinoises, telles Alibaba Goup, qui représente 80% du marché de l’e-commerce en Chine. Les sociétés chinoises représentent désormais 70 % à 80% des investissements d’Ousmanov dans le secteur d’Internet.

Vedomosti

La région de Voronej crée un pôle de compétitivité laitier

Le gouvernement de la région de Voronej a annoncé le 18 mars la création d’un pôle de compétitivité laitier sur son territoire. Le pôle réunira les entreprises et les fermiers qui fabriquent et traitent la production laitière. Les autorités régionales s’engagent à créer des conditions favorables pour la production, le traitement et la logistique. Ce système sera basé sur celui du pôle de compétitivité de la viande lancé dans la région le 13 mars. Les investissements pour la création de ce pôle des produits de viande représentent 10 milliards de roubles.

Ekspert

La Banque centrale retire (encore) des licences

Trois banques russes se sont vu retirer leurs licences le 18 mars : Rousski zemelny bank, S bank et Stroïkredit. En cause : une politique de crédit trop risquée et le non-respect de la législation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux. Avertis au préalable de leurs failles, aucun des propriétaires de ces organismes n’a pourtant adopté de mesures de normalisation. Pour mémoire, Elvira Nabioullina, à la tête de la Banque centrale de Russie depuis juin 2013, a initié un véritable « nettoyage » du secteur bancaire. Plus de 30 banques russes ont été privées de leurs licences au cours des huit premiers mois de sa présidence.

Ekspert

Le gouverneur de Novossibirsk limogé par Vladimir Poutine

Vassili Iourtchenko, gouverneur de la région de Novossibirsk, a été démis de ses fonctions le 18 mars suite à une « perte de confiance ». Selon le quotidien Kommersant, cette démission est liée au fait que Iourtchenko, qui dirige la région depuis 2010, faisait partie de la liste des gouverneurs « peu efficaces » établie par la fondation du développement de la société civile en janvier 2014. Son adjoint, Vladimir Gorodetski, a été nommé gouverneur par intérim.

RIA Novosti

Sébastopol
Manifestation à Sébastopol. Crédits : @courrierderussie

Une banque d’État pour Sébastopol

Le Conseil de coordination de Sébastopol, en Crimée, a déclaré le 17 mars que la Ville assurerait le versement des retraites, des salaires et des aides sociales aux citadins. À cette fin sera fondée une banque d’État de Sébastopol, qui effectuera ses premières transactions le 24 mars. Sébastopol recevra en outre de Moscou une aide financière d’un milliard de roubles, et 500 unités d’équipement médical pour moderniser ses hôpitaux. Rappelons que, le 14 mars dernier, le nouveau maire de la ville Alekseï Tchaly avait signé un décret garantissant aux habitants de Sébastopol qu’ils continueraient de percevoir l’aide sociale prévue par la législation ukrainienne jusqu’au transfert de leur ville sous tutelle russe. Le président russe Vladimir Poutine a reconnu le 17 mars les résultats du référendum qui s’était tenu dans la région de Crimée la veille : les habitants s’y sont prononcés à 96,6 % pour un rattachement à la Russie. M. Poutine a ensuite signé, le 18 mars, un décret qui fait de la Crimée un sujet à part entière de la Fédération de Russie.

Sevastopol.su

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *