La France pourrait annuler la vente des Mistral à la Russie – Fabius reporte sa visite à Moscou

Alors que l’Union européenne et les Etats-Unis ont confirmé dès le 17 mars entreprendre une première série de sanctions à l’encontre de la Russie au lendemain du référendum en Crimée, la France s’est dite prête à annuler la vente de ses navires Mistral à Moscou.

Mistral France. La France pourrait annuler la vente des Mistral à la Russie – Fabius reporte sa visite à Moscou
Navire de type Mistral. Crédits : Marine nationale française

La France « pourra envisager » d’annuler la vente de navires militaires Mistral à la Russie en cas d’escalade de la situation en Ukraine, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius sur la chaîne de télévision française TF1, lundi 17 mars.

« Si Poutine continue ce qu’il fait, nous pouvons envisager d’annuler ces ventes, mais nous demanderons à d’autres, je pense notamment aux Britanniques, de faire l’équivalent avec les avoirs russes des oligarques à Londres. Les sanctions doivent toucher tout le monde », a-t-il expliqué, soulignant que l’annulation du contrat Mistral serait tout aussi « négative pour les Français ».

La vente de deux navires de projection et de commandement (BPC) de type Mistral avait été signée entre Moscou et Paris en 2011, pour un contrat de plus d’un milliard de dollars.

Les ministres français des Affaires étrangères et de la Défense Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian ont par ailleurs reporté leur visite en Russie, initialement programmée pour mardi 18 mars, en raison de la situation autour de l’Ukraine, a rapporté la chaîne française BFMTV.

Rappelons que lundi 17 mars, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé de  sanctions portant sur des interdictions de délivrance de visas et des gels d’avoirs à l’encontre de 21 officiels russes et ukrainiens pro-russes.

Dimanche 16 mars, 96,77 % de la population de Crimée avait voté en faveur du rattachement de la péninsule à la Fédération de Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *