De Maïdan à la Crimée : chronique d’une crise ukrainienne

Vous n’avez rien suivi de la crise en Ukraine ? Le Courrier de Russie la récapitule en quelques dates.

21 novembre 2013

Le gouvernement ukrainien annonce qu’il ne signera pas l’accord d’association avec l’UE. Début des manifestations pro-européennes —> Accord Ukraine – UE : la Russie en barrages.

À quel jeu l’Ukraine est-elle en train de jouer ? Crédits : Slon.ru
À quel jeu l’Ukraine est-elle en train de jouer ? Crédits : Slon.ru

30 novembre

Début de l’occupation de la place de l’Indépendance (Maïdan) à Kiev  —> Manifestations à Kiev

« Oui à l’Europe, non à la Russie ». Crédits : Ivan Badoura
« Oui à l’Europe, non à la Russie ». Crédits : Ivan Badoura

8 décembre

800 000 personnes manifestent dans les rues de la capitale. La statue de Lénine à Kiev est déboulonnée —> La statue de Lénine renversée à Kiev

Près de 500 000 à 800 000 personnes qui ont manifesté régulièrement à Kiev depuis le 29 novembre. Crédits : Reuters
Près de 500 000 à 800 000 personnes qui ont manifesté régulièrement à Kiev depuis le 29 novembre. Crédits : Reuters

17 décembre

La Russie et l’Ukraine souhaitent renforcer leur coopération économique : la Russie rachète 11 milliards d’euros des obligations d’Etat de l’Ukraine et réduit d’un tiers le prix du gaz qu’elle lui vend —> Un accord « historique »

Rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Viktor Ianoukovitch. Crédits : Kremlin.ru
Rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Viktor Ianoukovitch. Crédits : Kremlin.ru

16 janvier 2014

La Rada (Parlement ukrainien) vote une loi limitant le droit de manifester. La tension monte d’un cran dans la rue —> À Kiev, interdiction de protester jusqu’au 8 mars

22 janvier

Premières victimes : trois manifestants trouvent la mort autour des barricades —> Les affrontements à Kiev

Ukraine : des manifestations sur le Maïdan. Crédits : fototelegraf.ru
Ukraine : des manifestations sur le Maïdan. Crédits : fototelegraf.ru

28 janvier

Démission du Premier ministre ukrainien Mykola Azarov —> Démission du Premier ministre ukrainien

16 février

Libération de la mairie de Kiev, occupée depuis décembre —> La mairie de Kiev de nouveau occupée par les manifestants

Les manifestants de l’Euromaïdan, à Kiev, sont retournés, au matin du 17 février, dans le bâtiment de la mairie de Kiev. Crédits : torange.ru
Les manifestants de l’Euromaïdan, à Kiev, sont retournés, au matin du 17 février, dans le bâtiment de la mairie de Kiev. Crédits : torange.ru

18 février

Violentes manifestations. Les affrontements font 25 morts —> Kiev : état des lieux après les affrontements

Place de l'Indépendance à Kiev. Crédits : Sébastien Gobert
Place de l’Indépendance à Kiev. Crédits : Sébastien Gobert

20 février

Journée la plus sanglante du mouvement de contestation – au moins 77 morts sont à déplorer. Arrivée de la délégation européenne, composée des chefs de la diplomatie française, allemande, et polonaise. Début des négociations —> Ukraine : trêve rompue à Kiev, au moins 15 morts à déplorer

La place de l'Indépendance à Kiev. Crédits : Mustafa Navyem
La place de l’Indépendance à Kiev. Crédits : Mustafa Navyem

21 février

Accord politique signé entre le pouvoir et l’opposition. Une élection présidentielle anticipée est fixée au 25 mai.

22 février

Libération de Ioulia Timochenko. Viktor Ianoukovitch, destitué par le parlement ukrainien, prend la fuite —> Le nouveau visage de l’Ukraine

Des journalistes et des manifestants ont envahi la maison de Viktor Ianoukovitch
Des journalistes et des manifestants ont envahi la maison de Viktor Ianoukovitch

23 février

Olexandre Tourtchinov, bras droit de Timochenko, est nommé président par intérim. La Rada décide d’abroger la loi sur les bases de la politique linguistique de l’Etat retirant au russe le statut de langue régionale protégée. Le sud-est du pays, à majorité russophone, se soulève —> Ukraine : trois villes appellent Moscou à la rescousse

25 février

Manifestations à Simferopol, en Crimée. Les heurts entre les manifestants pro-russes et pro-révolution, dont les Tatars de Crimée, font 2 morts et 35 blessés. —> Ukraine : trois villes appellent Moscou à la rescousse

Manifestation place Nakhimov à Sébastopol. Crédits : yuhanson / livejournal
Manifestation place Nakhimov à Sébastopol. Crédits : yuhanson / livejournal

26 février

La Russie « met en alerte » ses troupes le long de sa frontière avec l’Ukraine —> Vladimir Poutine met une partie de son armée en état d’alerte

27 février

Prise des bâtiments du Parlement de Crimée, à Simféropol, par des hommes armés. —> Crimée : les négociations entre assaillants et autorités ont échoué à Simferopol
Entre-temps, le Parlement ukrainien, à Kiev, nomme Arseni Iatseniouk Premier ministre —> Arseni Iatseniouk désigné Premier ministre
En Crimée, le Parlement de la péninsule a élu Sergueï Axionov Premier ministre —> La Crimée a un nouveau Premier ministre

Arseni Iatseniouk
Arseni Iatseniouk. Crédits : ipress.ua

28 février

Occupation des aéroports de Simferopol et de Sébastopol par des hommes armés —> L’aéroport de Simferopol toujours sous surveillance armée

1er mars

Vladimir Poutine obtient le droit d’envoyer des troupes de l’armée russe en Ukraine —> Poutine s’apprête à faire entrer des troupes russes en Crimée

Ukraine
La mobilisation en Ukraine. Crédits : Topwar.ru

2 mars

L’Ukraine mobilise son armée —> L’Ukraine mobilise son armée

4 mars

Olexandre Tourtchinov ne signe pas la loi sur l’abrogation du statut du russe —> Le refus de l’abrogation de la loi sur la politique linguistique

4 mars

Vladimir Poutine déclare, lors d’une conférence de presse, que la Russie n’attaquera pas l’Ukraine —> « Nous ne partirons pas en guerre contre le peuple ukrainien »

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine. Crédits : kremlin.ru

7 mars

Départ de la rédaction du Courrier de Russie en Crimée

16 mars

Date du référendum sur le statut de la Crimée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *