Crimée : le Parlement se prononce pour un rattachement à la Russie

Ce jeudi 6 mars, le Conseil suprême de la république autonome de Crimée a adopté une résolution sur l’intégration de la Crimée à la Fédération de Russie, décision devant être consacrée par un référendum.

Crimée : le Parlement se prononce pour un rattachement à la Russie. Crédits : zn.ua
Crédits : zn.ua

Comme indiqué dans la résolution adoptée par les députés de Crimée ce jeudi 6 mars, le Parlement a présenté une demande au gouvernement russe pour « entamer le processus d’entrée dans la Fédération de Russie à titre d’entité de la Fédération de Russie ».

Plus tôt dans la journée, le Parlement avait annoncé qu’il avançait la date du référendum sur le statut de la Crimée au 16 mars. Les électeurs devront répondre aux deux questions suivantes : « Soutenez-vous le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie en tant qu’entité fédérale ? » et « Soutenez-vous le rétablissement de la Constitution de Crimée de 1992 et le statut de la Crimée comme une partie de l’Ukraine ? ».

En vertu de la Constitution de 1992, la Crimée fait partie de l’Etat ukrainien et définit ses relations avec ce dernier sur la base d’accords bilatéraux.

Pour mémoire, la Crimée, majoritairement russophone, avait été rattachée à la république soviétique d’Ukraine en 1954 sur un décret de Nikita Khrouchtchev, à l’occasion du 300ème anniversaire de la réunification russo-ukrainienne. Après la chute de l’URSS en 1991, la Crimée est restée au sein de l’Ukraine, mais a reçu le statut de région autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *