Buran-day : un festival chez les Nenets

Chaque année à Narian-Mar, capitale du district autonome de Nénétsie dans le cercle polaire arctique, a lieu un festival organisé autour d’une désormais célèbre course de motoneige, le Buran-day. Reportage en photos.

Cette année, la course a eu lieu le samedi 22 mars : le coup d’envoi est donné à 10h du matin. Un discours d’ouverture est prononcé par le gouverneur par intérim de la région Igor Kochine et le fondateur du festival Buran-day, héros émérite de l’URSS, Arthur Tchilingarov.

Les participants à la course sont originaires de toute la Russie et le tracé suit la rivière Petchora, gelée à cette période de l’année et au bord de laquelle a été bâtie la ville.

Trois épreuves la composent : course en motoneige d’époque (hommes, femmes et vétérans), discipline libre (tous modèles jusqu’à 600 cm3) et course de rennes. Toute la ville est réunie pour l’occasion au sommet des berges de la rivière. Ce sont les femmes qui ouvrent le bal.

Sur le site, de nombreuses attractions sont prévues : des spectacles de danse et de chants folkloriques se succèdent, tour à tour mettant en scène Nenets et Russes.

Dans la tchoum, tente traditionnelle nénètse, Domna Fedorovna distribue du bouillon de renne et des blinis à la graisse de l’animal. Les visiteurs peuvent s’y réchauffer le temps d’un thé et d’un encas : le festival a lieu de 10h à 17h, sous une tempête de neige et par -15 degrés.

Pour clôturer la course, les rennes sont à l’honneur.

Un peu en amont du festival, des chachliks et autres victuailles russes sont offertes : ici, les militaires russes distribuent gratuitement à la population de la grechka, graines de sarrasin, à la viande de renne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *