Revue du 19/03 – L’accord d’association UE-Ukraine repoussé (encore)

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

UE-Ukraine. Revue du 19/03 – L'accord d'association UE-Ukraine repoussé (encore)
L’accord d’association UE-Ukraine repoussé. Crédits : mediaport.ua

L’accord d’association UE-Ukraine repoussé

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé le 18 mars que la signature de l’accord d’association économique avec l’Union européenne était reportée pour un délai indéterminé : « Il est toujours prévu de signer la partie de l’accord portant sur les aspects politiques, le 21 mars, à Bruxelles. Mais pour ce qui est de la partie économique, nous l’avons repoussée car nous avons pris en considération les impacts éventuels que cela pourrait avoir sur les régions industrielles du pays », a-t-il déclaré. Rappelons que les troubles de masse qui ont conduit au changement de pouvoir en Ukraine en février 2014 avaient été déclenchés par le refus du président Ianoukovitch de signer le 21 novembre, pour des raisons économiques, cet accord d’association avec l’UE.

Kommersant

La revue National geographic met la Crimée aux couleurs russes

La société américaine National Geographic Maps prévoit d’inclure la Crimée à ses cartes du territoire russe, malgré le refus des pays occidentaux de reconnaître le rattachement de la péninsule à la Fédération Selon le géographe en chef de la revue, Juan Valdez, une carte géographique « doit représenter la réalité, et non ce que les gens souhaitent voir ». Rappelons que le président russe à signé le 18 mars un décret officialisant le rattachement de la Crimée à la Russie en tant que nouveau sujet de la Fédération, suite à un référendum qui s’est tenu le 16 mars et lors duquel 96,6 % de la population de la péninsule s’est prononcée pour la réunification.

Kommersant

Iatseniouk appelle les Ukrainiens à rendre les armes

Le gouvernement ukrainien a soutenu un projet du ministère de l’Intérieur sur la confiscation de toutes les armes à feu non-enregistrées, « et ce quels que soient les slogans de leurs propriétaires », a déclaré le Premier ministre provisoire, Arseni Iatseniouk, le 18 mars. « Si quelqu’un veut défendre l’Ukraine avec une kalachnikov à la main – nous l’encourageons à intégrer plutôt la Garde Nationale ou les forces armées, qui ont actuellement besoin de mobiliser » a-t-il ajouté. Selon la BBC Ukraine, les militants de Maïdan ne soutiennent pas tous cette initiative, et certains avouent conserver des armes à feu. Cette intervention du Premier ministre survient alors que les affrontements perdurent à l’est du pays et en Crimée, ayant fait deux morts à Simferopol le 18 mars, deux morts à Kharkiv le 15 mars et deux morts à Donetsk le 14 mars.

BBC

X5 Retail Group se débarrasse de sa filiale ukrainienne

La deuxième chaîne de distribution russe, X5 Retail Group, a l’intention de vendre sa filiale en Ukraine, annonce le 19 mars le quotidien Vedomosti. Douze supermarchés Perekriostok sont concernés : incluant les baux commerciaux, les stocks de marchandises et l’équipement. C’est le distributeur ukrainien Varus qui compte racheter les actifs du géant russe. Le montant de la transaction oscille entre 9 et 13 millions de dollars : selon les analystes, ce serait lié « aux risques politiques, qui ont fait littéralement chuter les prix ». X5 possédait une branche ukrainienne depuis 2005, qui ne constituait en 2013 que 0,3% des recettes du groupe. Cette même année, le groupe X5 évoquait déjà son souhait de vendre sa filiale.

Vedomosti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *