Les chiffres de la semaine du 03/02 – Sotchi : plus de 70 000 personnes pour assurer la sécurité des JO

Chaque vendredi, tous les chiffres qui ont marqué la semaine.

Lundi 3 février – 70

chiffres sotchi fsbC’est, en milliers d’hommes, l’effectif approximatif des forces de sécurité gouvernementales déployées sur les Jeux olympiques de Sotchi, relève le quotidien russe Vedomosti. La plus grande partie des troupes est composée de policiers – 30 000 agents – auxquels s’ajoutent 10 000 militaires. L’antiterrorisme sera géré par les membres des services secrets russes FSB, qui ont prévu de positionner pas moins de 1000 hommes sur place. Le ministère russe de la défense a également déployé un peu plus de 30 000 soldats dans la région et les alentours. Pour comparaison, la sécurité des Jeux de Londres 2012 était assurée par 13 000 policiers et 17 000 militaires, ceux de Pékin 2008 par 110 000 policiers et les Jeux d’hiver de Vancouver 2010 par environ 15 000 policiers.

Vedomosti 

Mardi 4 février – 86

chiffres 86C’est, en pourcentage, le taux de diminution du nombre de téléspectateurs qu’a enregistré la chaîne de télévision Dojd en un peu plus d’une semaine. En cause, la suppression de sa diffusion dans les bouquets de sept opérateurs de télévision satellite suite à un sondage très polémique initié par le canal le jour de la célébration des 70 ans de la levée du blocus de Leningrad. La chaîne est ainsi passée de 17,4 millions de foyers connectés à 2,5 millions, a déclaré le patron de Dojd, Alexandre Vinokourov. Et bien que le nombre d’abonnements internet ait triplé depuis, la chaîne d’information ne peut vivre sans ces engagement télévisuels, qui, selon sa directrice générale Natalia Sindeeva, représentent 90 % de ses rentrées d’argent. Rappelons que le sondage « Aurait-il fallu céder Leningrad pour sauver des milliers de vies ? », qui avait suscité de vives réactions parmi la population, avait très rapidement été retiré du site de la chaîne, avec des excuses de la direction. Plusieurs opérateurs de télévision satellite avaient alors déclaré suspendre la diffusion de Dojd, dès le 29 janvier.

Vedomosti

Mercredi 5 février – 1er

chiffres poutineC’est la place qu’occupe Vladimir Poutine au classement des hommes politiques de l’année 2013, établi par les chefs d’agences d’information et de médias internationaux. « Vladimir Poutine est le leader incontestable dans la catégorie Hommes politiques, a expliqué le directeur général de l’agence russe Itar-tass Sergueï Mikhaïlov, en conférence de presse. Selon M. Mikhaïlov, 175 présidents d’agences d’informations et de médias de masse ont pris part à l’enquête. Dans la catégorie Personnalité de l’art numéro 1 de l’année, la première place a été décernée à l’écrivaine canadienne Alice Munro, figure emblématique de la nouvelle littérature contemporaine et lauréate du Nobel de littérature 2013. Peter Higgs, physicien britannique et Prix Nobel 2013, a quant à lui été reconnu Scientifique numéro un de l’année.

Ria Novosti

Jeudi 6 février – 4ème

Chiffres russieC’est la place qu’occupe la Russie au classement des pays offrant le plus grand nombre de jours de congés, selon un comparatif établi par l’agence russe Inter Rating. Avec 40 jours non travaillés par an, 28 jours de congés payés et 12 jours fériés (selon une moyenne établie sur les cinq dernières années), les Russes se classent juste derrière les Français et les Brésiliens, ex æquo (41 jours), et loin derrière l’Arabie saoudite, dont les habitants sont en vacances 59 jours par an. Le bas du classement est occupé par les Philippins, qui n’ont que 5 jours, devancés d’une journée par les Mexicains et de deux par les habitants de Singapour.

Inter Rating

Vendredi 7 février – 199

chiffres vodka sotchiC’est, en roubles, le prix minimal que coûtera une bouteille de vodka (0,5 l) dans les six mois à venir, si le projet du Service de contrôle fédéral de l’alcool est validé par le ministère de la justice. Un prix que les autorités russes envisagent déjà d’augmenter à 220 roubles par la suite. À titre d’information, le prix d’un demi-litre du spiritueux russe est aujourd’hui de 170 roubles minimum. La vodka n’est cependant pas la seule visée : le demi-litre de brandy passera à 293 roubles et celui de cognac à 322 roubles minimum, contre 250 et 280 roubles respectivement à l’heure actuelle. Une augmentation que le Service fédéral justifie par l’augmentation des accises jusqu’à 500 roubles par litre sur les boissons alcoolisées dont le taux excède 9°.

 Ekspert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *