La semaine du cinéma français à Blagovechtchensk

La semaine du cinéma français s’invite dans l’Extrême-Orient russe. Toutes les projections auront lieu dans la Maison d’art populaire de Blagovechtchensk, rue Lénina, 167. Bien sûr, en VOST ! Découvrez le programme de l’événement, du 27 février au 5 mars 2014 :

Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé (2012)

Mémé is dead. Berthe n’est plus. Armand avait « un peu » oublié sa grand-mère… Pharmacien, il travaille avec sa femme Hélène à Chatou. Dans un tiroir de médicaments, Armand cache ses accessoires de magie car il prépare en secret un tour pour l’anniversaire de la fille… de son amante Alix. Et mémé dans tout ça ? On l’enterre ou on l’incinère ? Qui était Berthe ?

Comédie, 16+
Le 27 février, à 18h00

Villa Amaila (2009)

Comme la goutte d’eau fait déborder le vase, Ann voit une nuit Thomas embrasser une autre, et elle décide de le quitter, de tout quitter. Elle est musicienne, seule la musique la tient mais ne la retient pas. Elle ne tient qu’à la musique.

Avec l’amitié de Georges, surgi de son enfance, elle rompt et fuit, part à la rencontre de son origine et de son destin, trouve une île, là où est la Villa Amalia.


Comédie dramatique, 16+
Le 28 février, à 18h00

Une exécution ordinaire (2010)

L’automne 1952.
Une jeune médecin urologue et magnétiseur qui pratique dans un hôpital de la banlieue de Moscou cherche désespérément à tomber enceinte de son mari, un physicien désabusé qui ne survit que grâce à l’amour qui le lie à sa femme. Cette dernière est à son grand effroi appelée secrètement à soigner Staline, malade, au seuil de la mort, et qui vient de se débarrasser de son médecin personnel. Le dictateur s’insinue dans le couple et installe avec la jeune femme une relation où se mêlent confidences et manipulation. Tour à tour amical et pervers, le monstre livre son art de la terreur comme on ne l’a jamais vu.


Drame, 16+
Le 1er mars, à 18h00

Le Chat du Rabbin

Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l’éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d’elle… même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque ! Une lettre apprend au rabbin que pour garder son poste, il doit se soumettre à une dictée en français. Pour l’aider, son chat commet le sacrilège d’invoquer l’Eternel. Le rabbin réussit mais le chat ne parle plus. On le traite de nouveau comme un animal ordinaire. Son seul ami sera bientôt un peintre russe en quête d’une Jérusalem imaginaire où vivraient des Juifs noirs. Il parvient à convaincre le rabbin, un ancien soldat du Tsar, un chanteur et le chat de faire avec lui la route coloniale…

Animation, 16+
Le 2 mars, à 18h00

La fille publique 2013

Yasmeen est placée dans une famille d’accueil depuis l’âge de trois mois. Dix-sept années s’écoulent et des liens d’amour indéfectibles se tissent avec ses parents et ses frères et sœurs. Alors que Yasmeen est sur le point d’être adoptée, et d’être enfin reconnue officiellement comme un membre de sa famille, une femme se met à la harceler, prétextant qu’elle est sa mère…


Drame, 16+
Le 3 mars, à 18h00

La Maison de la Radio 2013

Un voyage au cœur de la Maison de la Radio, dans lequel Nicolas Philibert essaiera de saisir les singularités et les mystères de ce média dont la matière même, le son, est invisible.


Documentaire, 12+
Le 4 mars, à 18h00

Les Lignes de Wellington 2012

Septembre 1810, les troupes de Napoléon Bonaparte envahissent le Portugal. Alliée aux Anglais, l’armée portugaise est dirigée par le Général Wellington. Celui-ci élabore une ingénieuse stratégie afin d’arrêter l’armée impériale et protéger Lisbonne : il ordonne un retrait des troupes en marche forcée, afin d’attirer l’ennemi à Torres Vedras, où il a fait construire en secret plusieurs lignes de fortifications infranchissables.


Drame historique, 16+
Le 5 mars, à 18h00

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *