La police moscovite lutte contre la corruption – Revue du 11/02

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Crédits: www.s-pravdoy.ru. La police moscovite lutte contre la corruption – Revue du 11/02
« Pot-de-vin » Crédits: s-pravdoy.ru

La police moscovite lutte contre la corruption

En 2013, les forces de l’ordre moscovites ont ouvert plus de 900 enquêtes pénales pour corruption, rapporte le directeur du département municipal d’enquête, Vadim Iakovenko, cité par Rossiïskaïa Gazeta. Plus de 600 de ces enquêtes portent sur de l’extorsion de fonds, plus de 80 concernent des abus de pouvoir, et près de 180 visent des cas de fraude impliquant des hauts fonctionnaires. La plupart des infractions concernent les domaines de la justice, de l’éducation, de la santé, du logement, des services publics et du commerce. Ces enquêtes ont permis le retour de plus de 7,5 milliards de roubles dans les caisses de l’État.
En 2012, près de 50 000 enquêtes pour corruption avaient été ouvertes dans toute la Russie.

Ridus

Aleksandr Sokourov demande à Poutine de sauver Dojd

Le célèbre réalisateur russe Aleksandr Sokourov a demandé au président Vladimir Poutine de protéger la chaîne télévisée privée Dojd dans une lettre publiée le 10 février sur le site Snob.ru. « Il s’agit du plus jeune collectif artistique de l’espace audiovisuel russe, et cette génération-là a ses raisons de poser des questions sur le blocus de Leningrad », écrit le réalisateur à propos du sondage lancé par la chaîne à l’occasion des 70 ans de la levée du blocus – « Aurait-il fallu céder Leningrad pour sauver des milliers de vies ? » – qui avait suscité de vives réactions parmi la population. La chaîne, accusée de soutenir des positions fascistes, avait rapidement retiré le sondage du site, avec des excuses de la direction. M. Sokourov a également demandé au président de sanctionner les opérateurs de télévision satellite qui ont suspendu la diffusion de Dojd fin janvier sur la demande d’un groupe de survivants du blocus.

Lenta

Plus de Pepsi pour Novossibirsk ?

« La société PepsiCo devrait démolir son usine de production de jus située près de Novossibirsk », estime le bureau régional de l’Agence fédérale du patrimoine, cité par Vedomosti. Selon les matériaux du procès entamé par l’agence contre PepsiCo Holdings en Russie, le terrain de 12 hectares se trouve dans la propriété de l’État, et il s’agirait donc d’un vice du permis de construire.
La construction de l’usine, censée produire près de 400 millions de litres de jus par an, soit un tiers du niveau actuel des ventes, avait débuté en 2007, engagée par le producteur de jus Lebedianski, racheté par PepsiCo en 2008. PepsiCo n’a jamais pu achever la construction du bâtiment. Les conditions dans lesquelles la société avait obtenu le terrain n’ont pas été divulguées.
L’examen par la Cour d’arbitrage de Novossibirsk est prévu pour le 25 février.

Vedomosti

 
La bande-annonce du dessin animé Moy lichniy los (Mon élan à moi)

Des films russes sur le Marché du film européen

L’agence fédérale russe pour la culture et la cinématographie (Roskino) présentera 27 titres nationaux sur le Marché international du film (EFM), organisé en parallèle du Festival international du film, à Berlin, du 9 au 14 février. Figurent notamment à la programmation le dessin animé Moy lichniy los, projeté à l’ouverture de la Berlinale, et The Hope Factory, un drame sur la vie des jeunes à Norilsk réalisé grâce à un financement participatif, mais aussi une nouvelle version des Trois Mousquetaires, et bien d’autres.

Tatianin Den’

Un repas arctique bio bientôt dans les fast-food

Yamalskaïa tiouria : c’est le nom du premier plat de cuisson rapide créé par les chercheurs du centre d’études de l’Arctique dans le district autonome de Iamalo-Nénétsie. Ce plat principal, une portion individuelle de biscottes sans levure à base de mousse, se prépare en trois minutes, une fois dilué dans de l’eau bouillante. « Les études démontrent que ce plat permet la récupération rapide après un effort physique ou mental », a précisé le service de presse de la région à Interfax. Les chercheurs ont en outre testé une sauce spéciale toundra, du pain et des confiseries à base de lichen des rennes ainsi que des boissons végétales. L’administration régionale compte beaucoup sur les entrepreneurs pour produire des aliments à base de plantes locales. La tiouria est une soupe traditionnelle russe composée de pain trempé dans de l’eau ou du kvas avec du sel, de l’huile et parfois des oignons. En raison de sa simplicité, elle est souvent préparée pendant le carême.

Ridus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *