Olexandre Tourtchinov demande d’urgence une nouvelle loi sur le statut des langues en Ukraine

Le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov a demandé jeudi 27 février au Parlement ukrainien de créer un groupe de travail chargé de la nouvelle écriture de la loi sur le statut des langues en Ukraine.

« Le projet de loi doit être élaboré de toute urgence, compte tenu des agitations autour de cette question. Je demande ainsi au comité spécial de créer un groupe de travail composé de linguistes, philologues et sociologues pour l’écriture d’une nouvelle loi sur le statut des langues, qui, à la différente de la précédente, devra être équilibrée entre les intérêts de l’Est, l’Ouest et de tous les groupes ethniques du pays », a déclaré Olexandre Tourtchinov.

Pour mémoire, l’abolition du statut de langue régionale protégée pour le russe, votée par le Parlement ukrainien le 23 février, a instantanément provoqué une vague de manifestations dans toute la partie russophone de l’Ukraine, et même à l’Ouest du pays.

Comme à Lviv, bastion pro-européen en Ukraine, où les militants ont, par exemple, déclaré le 26 février « journée russophone » afin de montrer leur solidarité avec les habitants des régions de l’est et du sud de l’Ukraine, à majorité russophone.

Plus récemment, la Crimée est le théâtre de nombreux troubles entre manifestants pro-révolutionnaires et pro-russes, depuis mardi 25 février, faisant officiellement deux morts et 35 blessés. Le Parlement local, ainsi que les aéroports de Sebastopol et Simferopol sont par ailleurs toujours occupés par des hommes armés qui se revendiquent de groupes d’autodéfense de la population russophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *