La mobilisation des troupes russes se poursuit

Dans le cadre de l’exercice militaire annoncé hier, 26 février, les troupes russes stationnées au centre et à l’ouest de la Russie se sont mises en marche pour arriver à des points de destination désignés par l’Etat-major et pour l’instant inconnus, annonce aujourd’hui le ministère de la Défense.

Blindés légers en Crimée. Photo : Oleg Kroutchov
Blindés légers en Crimée. Photo : Oleg Kroutchov

A l’exercice participent 150 000 hommes, 90 avions, plus de 120 hélicoptères, 880 tanks et 80 navires. Selon le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou, « il n’existe aucun lien » entre l’exercice qui est en cours et la situation actuelle en Ukraine.

La veille, le 25 février, Vladimir Poutine avait convoqué en urgence le Conseil de sécurité et mené une réunion sur l’Ukraine avec ses membres permanents dont le Premier ministre Dmitri Medvedev, le chef de l’administration présidentielle Sergueï Ivanov, les speakers des deux chambres du Parlement Valentina Matvienko et Sergueï Narychkine, le secrétaire du Conseil de sécurité Nikolaï Patrouchev et son adjoint Rachid Nourgaliev, le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, le chef du Service fédéral de sécurité Alexandre Bortnikov et la chef du service de renseignement extérieur Mikhaïl Fradkov.

Le lendemain, Vladimir Poutine ordonnait de mettre les troupes russes en état d’alerte afin de vérifier qu’elles étaient prêtes au combat. Le ministre de la Défense de Grande Bretagne Philip Hammond avait alors immédiatement exprimé son souhait « d’obtenir des informations précises sur les manoeuvres menées par les troupes russes ».

Selon le vice-ministre de la Défense russe Anatoli Antonov, la Russie a déjà fournis les documents contenant les précisions nécessaires sur ces manœuvres aux capitales de tous les pays-membres de l’OSCE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *