Kiev : la place de l’Indépendance après trois mois d’occupation

La vague des manifestations ukrainiennes a débuté à Kiev le 21 novembre, suite à la suspension par le pouvoir du processus de signature de l’accord d’association Ukraine-UE. La place de l’Indépendance (Maïdan) est très rapidement devenue le cœur, puis le symbole, du mouvement de protestation ukrainien. Point de chute de toutes les marches pacifiques, elle représente un pont entre les leaders de l’opposition et le peuple. Un espace contrôlé et autogéré par les protestataires, entouré des fameuses barricades – lignes de front où se déroulent les affrontements les plus violents entre manifestants et forces de l’ordre.

En trois mois d’occupation, la place est néanmoins devenue méconnaissable, transformée par la poussière des combats, la pollution des pneus, véhicules et autres artifices en feu. Une place dénudée de ses pavés – principale arme du peuple contre le pouvoir. Une place… que l’on ne reconnaît plus.

Retrouvez notre dossier « Ukraine, sous les pavés l’Europe » à cette adresse : http://bit.ly/Mq91Qg

Crédits photographiques : BigPictures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *