Quelles sont les chances de la Russie aux JO de Sotchi ?

À la veille de l’ouverture officielle des JO d’hiver à Sotchi, la tension monte. En 2013, le ministre des sports, Vitaly Mutko, avait confié que la troisième place serait un excellent résultat pour l’équipe russe, et les quatrième ou cinquième place, un résultat normal. Personne ne se prononce, en revanche, sur le nombre de médailles d’or que pourrait remporter la Russie cette année. Lenta.ru s’en est chargé.

Sotchi 2014. Quelles sont les chances de la Russie aux JO de Sotchi
Crédits : RIA Novosti

Sur glace

L’idée que les résultats des Jeux olympiques d’hiver se résument à ceux du tournoi de hockey est controversée, mais répandue. La Russie mise sur son équipe masculine de hockey pour remporter la médaille d’or. Il s’agit d’un pari risqué : si l’équipe russe a réellement ses chances, elle n’est pas la prétendante principale à l’or.

La deuxième médaille devrait revenir au couple russe Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, en patinage artistique. Si le duo parvient à éviter les pièges, il pourrait être premier.

Pour l’équipe de patinage artistique, c’est moins simple. Evgueni Plushenko, Julia Lipnitskaya et le duo Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev doivent soutenir Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov. Si l’un d’eux se comporte en maillon faible, l’or pourrait s’éloigner.

Ivan Skobrev. Quelles sont les chances de la Russie aux JO de Sotchi
Crédits : Ivan Skobrev, RIA Novosti

Le visage de l’équipe de patinage de vitesse en 2010 était Ivan Skobrev, qui avait emporté l’argent et le bronze à Vancouver. Mais il lui sera très difficile d’être le meilleur lors de ces Jeux olympiques à domicile. L’équipe russe compte sur Denis Yuskov, qui avait remporté l’or sur la distance de 1500 m à la Coupe du monde de Sotchi, en 2013. Il n’a plus qu’à renouveler l’exploit.

La surprise pourrait venir du Coréen récemment naturalisé russe Viktor An, en patinage de vitesse sur piste courte. Il talonne depuis plusieurs années les athlètes russes. Selon les estimations, l’équipe de vitesse sur piste courte pourrait rapporter deux médailles d’or à la Russie, mais on ne misera que sur une par prudence.

À ski

Aux JO de Vancouver, les biathlètes russes avaient remporté deux médailles d’or : Evgueny Ustyugov pour le départ groupé et l’équipe féminine pour le relais.
Aux trois championnats du monde qui ont suivi, il n’y a plus eu aucune victoire. Après le scandale de dopage dans l’équipe féminine [le 30 janvier 2014, la biathlète russe Irina Starykh s’est retirée de la sélection des Jeux suite à sa suspension après un contrôle antidopage positif, ndlr], les jeunes femmes ont peu de chance d’obtenir une médaille. Pourtant, on veut croire que quelqu’un décrochera bien l’or.

Quelles sont les chances de la Russie aux JO de Sotchi
Crédits : RIA Novosti

Si rien n’est moins sûr pour le biathlon, les Russes ont de grosses pointures à ski. Pour le sprint, où les médailles se jouent individuellement et par équipe, la Russie peut compter au moins sur deux médailles grâce aux deux champions de Vancouver, Nikita Kryukov et Serguey Ustyugov, et sur Alexander Legkov et Maxim Vilegzhanin pour les disciplines longues distances.

Dans la gouttière et en pente

Aux JO de Turin en 2006, le pilote de bobsleigh Alexander Zubkov avait remporté l’argent en bobsleigh à quatre, puis le bronze à Vancouver, en bobsleigh à deux ; en bobsleigh à quatre, l’engin avait alors perdu son volant. Si personne ne perd rien à Sotchi et en tenant compte de l’avantage de Zubkov qui joue à domicile, ce dernier a de bonnes chances de devenir champion olympique.

L’équipe féminine russe de snowboard est forte dans les disciplines parallèles. La principale prétendante à l’or serait Ekaterina Tudegesheva, suivie de Ekaterina Ilyuhina. L’année dernière, en Coupe du monde, Ekaterina Tudegesheva s’était distinguée en slalom parallèle. Cette saison, il n’y a pas eu de victoire à la Coupe du monde. On espère que la tendance s’inverse.

Selon ces prévisions, la Russie pourrait remporter neuf médailles d’or. Un résultat qui ne permettrait pas à l’équipe nationale de faire partie du top 3 : la Norvège, les États-Unis et le Canada obtiendront au minimum 10 médailles, et on attend quelques surprises du côté des Allemands. Il est donc probable que les prévisions de Mutko s’avèrent justes, et que la Russie termine 4ème ou 5ème. Lors des derniers Jeux olympiques d’hiver, à Vancouver, en 2010, l’équipe russe avait remporté 3 médailles d’or et terminé à la 11ème place du classement par équipes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *