Revue du 10/01 – Stavropol : une terroriste arrêtée, trois meurtriers recherchés

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Stavropol. Crédits: regtime.ru
Stavropol. Crédits: regtime.ru

Stavropol : une terroriste arrêtée, trois meurtriers recherchés

Dans la matinée du 9 janvier, les forces de l’ordre de la région de Stavropol, au sud de la Russie, ont arrêté une femme avec une ceinture d’explosifs. D’après une information diffusée par la chaîne télévisée NTV, non confirmée par les sources officielles, la terroriste, accompagnée d’un enfant mineur, se trouvait dans un autocar en provenance de la république de Karatchaïévo-Tcherkessie. Les passagers ont été évacués et la circulation a été bloquée.

Par ailleurs, un plan anti-terroriste est en vigueur dans la région de Stavropol depuis le 8 janvier, suite à la découverte de six cadavres présentant des blessures par balles. Trois résidents de la république caucasienne de Kabardino-Balkarie sont actuellement recherchés pour ces meurtres.

Zavtra, Lenta

Affaire Bolotnaya : pas tous amnistiés

Le tribunal Zamoskvoretskiï de Moscou a refusé de libérer deux des prisonniers de l’affaire de la place Bolotnaya, a rapporté Itar-Tass le 9 janvier. Il s’agit de Yaroslav Beloussov, 22 ans, et Aleksandra Doukhanina, 20 ans, tous deux détenus depuis l’été 2012 pour agression envers les agents de police lors de la manifestation de la place Bolotnaïa, le 6 mai 2012. Cinq autres personnes sont encore en détention dans l’attente d’une décision judiciaire.

Cinq autres manifestants de la Bolotnaya ont toutefois bénéficié d’une libération anticipée dans le cadre de la loi d’amnistie-anniversaire de la Constitution russe, adoptée par le Parlement fédéral le 18 décembre dernier. Plusieurs détenus, dont les deux membres de Pussy Riot et l’ex-directeur de la compagnie pétrolière Ioukos Mikhail Khodorkovski ont également été libérés.

Lenta

L’ex-président de la banque BTA bientôt extradé depuis la France

Le tribunal d’Aix-en-Provence a décidé le 9 janvier d’extrader vers la Russie Moukhtar Abliazov, l’ex-président du conseil d’administration de la banque kazakhe BTA, accusé en 2009 d’avoir détourné plus de 6 milliards de dollars dans l’exercice de ses fonctions. Abliazov était activement recherché par le Kazakhstan, le Kirghizistan, l‘Ukraine et la Russie. Il est également poursuivi en Grande Bretagne pour non-respect à l’égard de la justice. La France n’ayant pas d’accord d’extradition avec le Kazakhstan, l’ex-banquier sera envoyé en Russie, premier pays à avoir fourni les documents nécessaires au transfert. Moukhtar Abliazov avait été arrêté le 31 juillet par la police française, dans sa villa de la Côte d’Azur.

Kommersant

Une fête yakoute. Crédits : oguz-news.net
Une fête yakoute. Crédits : oguz-news.net

Des primes à la sobriété en Yakoutie

Les autorités yakoutes se sont lancées dans une guerre contre l’alcoolisme, qui touche de plein fouet cette population du Nord russe, annonçait le 5 janvier la revue en ligne Tatianin Den’. Il est notamment interdit, désormais, de vendre de l’alcool en Yakoutie entre 20 h et 14 h. Les responsables des municipalités ont en outre proposé d’organiser un concours sur des initiatives pour une vie saine, avec des prix pouvant aller jusqu’à 100 000 roubles (2 200 euros environ). Il s’agit notamment de primes aux « mariages sans alcool », pour lesquels les couples peuvent toucher 25 000 roubles (554 euros). Si le nombre de mariages sobres n’était que de 6 en 2012, on en a déjà recensé 16 pour l’année 2013. Face au succès de l’initiative, les autorités ont l’intention de récompenser également les « anniversaires sobres », à hauteur de 5 000 roubles (110 euros).

Tatianin Den’

Des Cosaques à la sécurité des JO de Sotchi

410 cosaques du Kouban sont arrivés le 9 janvier dans la capitale des JO d’hiver 2014 pour aider à maintenir l’ordre lors de l’événement. Vêtus de leur uniforme traditionnel, les soldats seront aux côtés de la police pour assurer la sécurité des sportifs, des délégations et des touristes étrangers. Ils stationneront à Sotchi jusqu’à la fin des Jeux olympiques (7-23 février) et paralympiques (7-16 mars). La province de Krasnodar a été la première à introduire des brigades de Cosaques pour assurer la sécurité dans ses villes. Plus de 1500 d’entre eux sont actuellement en service dans la région.

Zavtra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *