Revue du 9/01 – Durcissement de la réglementation aérienne à l’occasion des JO

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Une nouvelle réglementation pour le transport de liquides sur les vols nationaux entre en vigueur
Une nouvelle réglementation pour le transport de liquides sur les vols nationaux entre en vigueur

Durcissement de la règlementation aérienne lors des JO

Une nouvelle réglementation pour le transport de liquides sur les vols nationaux est entrée en vigueur le 6 janvier dans tous les aéroports russes. Conformément à ces mesures, tous les liquides (crèmes, gels et aérosols) qui étaient auparavant autorisés pour le transport en cabine en quantité restreinte (jusqu’à 100 ml) devront désormais voyager en soute. Exception faite des médicaments et de la nourriture pour les bébés. « Ces restrictions constituent une mesure de sécurité supplémentaire pendant la durée des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, et concernent tous les aéroports civils du pays », précise l’agence fédérale du transport aérien.

Kommersant

Un « plan Vigipirate » instauré à Stavropol après une série d’assassinats

Les forces de l’ordre de la ville de Stavropol, à 1 230 km au sud de Moscou, ont entrepris une opération anti-terroriste, rapporte Interfax le 9 janvier, citant la police de la région. Un régime spécial a été introduit dans la ville après la découverte de quatre voitures avec six cadavres dans deux arrondissements municipaux, le 8 janvier, entre 0h30 et 19h30. Une des voitures contenait également deux bombes, dont une a explosé sur place sans faire de victimes et l’autre a été désamorcée par la police. Des enquêtes pénales ont été ouvertes pour meurtre et agression envers des agents de forces de l’ordre.
L’événement survient alors que deux attentats-suicides, survenus à Volgograd les 29 et 30 décembre 2013, ont causé 34 morts et une centaine de blessés.

Lenta

Le russe bientôt deuxième langue étrangère en Syrie

Le ministre syrien de l’enseignement, Hazwan al-Waz, a annoncé le 6 janvier que, dès la prochaine rentrée scolaire, le russe serait enseigné comme deuxième langue étrangère dans le programme d’éducation nationale. Le ministre a précisé que les élèves auront à choisir entre le français et le russe en plus de l’anglais dans le cursus secondaire.
Cette décision, qui attend l’approbation du président Bachar el-Assad, reflète le vif intérêt récent des Syriens pour la Russie et sa culture. Jusqu’ici, la langue russe n’était enseignée en Syrie que dans des cercles restreints, notamment au sein des forces armées. La population russophone du pays est toutefois estimée à 20 000 familles.

Tatianin Den’

Crédits: sdelanounas.ru
Le plus grand héliport d’Europe à Moscou. Crédits: sdelanounas.ru

Le plus grand héliport d’Europe à Moscou

En décembre 2013, l’héliport « Moscou » a ouvert sa piste à Myakinino, à l’ouest de la capitale, à proximité immédiate du périphérique. Le site est censé devenir d’ici deux ans le plus grand héliport du continent européen, et pourra accueillir jusqu’à 200 engins en même temps. Le projet, estimé à près de 300 millions d’euros et financé par un investisseur privé, comprend un hôtel quatre étoiles, une école de pilotage et un centre d’affaires. Le transport aérien privé reste très demandé dans la capitale russe, et cette nouvelle base de transport par hélicoptère devrait résoudre partiellement les problèmes de trafic à Moscou. Ainsi, un voyage en taxi aérien entre Miakinino et l’aéroport de Sheremetievo ne prendra que 15 minutes, pour un coût de 3000 roubles (66,5 euros).

Tatianin Den’

La Russie remporte la Coupe du monde de biathlon

L’équipe russe a remporté le relais dames 4 x 6 km, première épreuve de l’étape bavaroise de la Coupe du monde de biathlon, le 8 janvier à Ruhpolding, en Allemagne. Le quatuor russe -composé de Ekaterina Glazyrina, Olga Zaitseva, Irina Starykh et Olga Vilukhina- s’est imposé sans aucune pénalité au tir en 1h 09min 42,2s, devant l’Allemagne et la Norvège. Le relais masculin se déroulera à Ruhpolding le 9 janvier.

Lenta

Les Français offriront de l’eau potable à un bateau russe à Dakar

Le bateau de pêche russe Oleg Naïdenov, bloqué depuis le 4 janvier dernier par la Marine sénégalaise, sera fourni en eau potable, annonce l’agence fédérale russe pour la pêche (Rosrybolovstvo) le 9 janvier. « Nous avons conclu un accord pour la livraison de 30 tonnes d’eau potable aux pêcheurs russes à l’aide d’un navire de guerre français amarré dans le port de Dakar, indique le service de presse de l’agence. Et les militaires sénégalais ont promis d’évacuer dans la journée les déchets accumulés à bord du chalutier. » Le bateau russe avait été arraisonné le 4 janvier à 85 km du littoral de la Guinée-Bissau par les militaires sénégalais, accusé de pêche illégale dans les eaux sénégalaises. Les membres de l’équipage, russes et guinéens, se sont vu confisquer leurs passeports. Un délégué de l’agence Rosrybolovstvo devait s’entretenir mardi 7 janvier avec le président du pays, Macky Sall, mais la rencontre a été annulée pour des raisons non communiquées.

Lenta

сталин

Renvoyée pour avoir imprimé un calendrier à l’effigie de Staline

Le centre typographique du monastère de la Laure Saint-Serge, près de Moscou, a sorti un calendrier 2014 avec des portraits de Joseph Staline. Conçu par la maison d’édition Dostoinstvo (« Dignité », en russe), le calendrier, appelé « biographique », contient des photos du généralissime -très jeune en janvier et âgé en décembre– mais également des informations de fond sur sa vie et son œuvre. La dernière page est ornée d’une citation de Charles de Gaulle: « Staline n’est pas parti, il a disparu dans l’avenir ».
Parallèlement, on a appris que la directrice du centre typographique, Natalia Koulaguina, avait perdu son poste l’été dernier, aussitôt après la parution du calendrier. « Elle a été remerciée avec la bénédiction de la direction du monastère », précise l’archidiacre Andreï Kouraïev sur son blog. La totalité du tirage a toutefois été conservée, et les exemplaires sont vendus par la maison d’édition au prix unitaire de 200 roubles (4,40 euros).

Ridus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *