Revue du 28/01 – Démission du Premier ministre ukrainien

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Nikolaï Azarov. Crédits: Dojd
Nikolaï Azarov quitte la Rada. Crédits : Dojd

 Démission du Premier ministre ukrainien

Le Premier ministre Mykola Azarov a donné sa démission le 28 janvier, indique le site officiel du cabinet des ministres d’Ukraine. Cette décision « vise à créer des possibilités supplémentaires pour un compromis politique et social et la protection de l’unité de l’Ukraine », a déclaré M. Azarov. Les opposants ukrainiens avaient réclamé à plusieurs reprises la démission du gouvernement, à qui ils reprochent d’avoir refusé de signer l’accord d’association avec l’Union européenne fin 2013. L’interruption de ce processus d’intégration a marqué le début de la profonde crise politique que traverse actuellement le pays.

Mykola Azarov avait été nommé à la tête du gouvernement ukrainien en 2010, lors de l’arrivée au pouvoir du président Ianoukovitch.

Lenta

Une banque russe sanctionnée par les États-Unis

Le département de contrôle des actifs provenant de l’étranger (OFAC) du ministère américain des finances a sanctionné la banque russe Bank Moskvy pour des opérations bancaires avec l’Iran, rapportait Vedomosti le 27 janvier, citant le site de l’organisme américain. « Entre le 9 janvier 2008 et le 13 juillet 2009, nous avons effectué plusieurs transactions au profit d’une filiale de la banque iranienne Bank Melli Iran, sur ordre des anciens dirigeants de Bank Moskvy » a admis le service de presse de la banque russe. D’après l’OFAC, il s’agissait de 69 transactions, pour un montant total de 41,3 millions de dollars, et passibles d’une amende de 9,4 millions de dollars. Un accord de règlement russo-américain a déjà été conclu.

Vedomosti

Infractions au code de la route : des amendes pour tous

Le ministère russe de l’intérieur s’apprête à autoriser les sanctions pour les infractions au code de la route commises par des membres des corps diplomatiques étrangers, rapporte le quotidien Kommersant. Le texte du règlement 185 du ministère, publié sur le site regulation.gov.ru le 27 janvier, prévoit, notamment, que la police routière aura le droit d’inspecter les véhicules diplomatiques (munis d’une plaque d’immatriculation de couleur rouge) et de fouiller le propriétaire du véhicule en cas de violation grave.

« La première mission d’un inspecteur de police est ne pas laisser un conducteur ivre sur la route, précise le premier adjoint du comité de construction publique de la Douma, Vyatcheslav Lysakov. Si ce nouveau règlement est adopté, la police pourra au moins immobiliser le véhicule jusqu’à la décision judiciaire. » Cette mesure est une réponse à plusieurs pays, notamment les États-Unis, connus pour adopter une attitude très stricte à l’égard diplomates russes au volant sur leur territoire.

Kommersant

Sommet UE-Russie : l’Ukraine à l’ordre du jour

Le sommet UE-Russie, qui se tient cette année le 28 janvier à Bruxelles, a été privé d’une partie habituelle de son programme, note le Financial Times. Le dîner d’honneur avec Vladimir Poutine qui inaugure d’ordinaire l’événement a en effet été annulé, et le sommet se réduira donc à la deuxième journée de rencontres-débats. D’après le quotidien britannique, les Européens expriment ainsi leur mécontentement concernant la position de la Russie sur la situation en Ukraine. Cela ne devrait toutefois pas empêcher la délégation russe d’évoquer la possibilité d’un nouvel Accord de partenariat et de coopération UE-Russie prenant en compte l’entrée de la Russie à l’OMC, destiné à actualiser et remplacer le précédent, expiré au 1er décembre 2007.

Slon

Les sous-marins russes de la classe Boreï. Crédits : militaryrussia.ru
Les sous-marins russes de la classe Boreï. Crédits : militaryrussia.ru

Les sous-marins russes bientôt invisibles

D’ici à 2016, les sous-marins russes pourront s’équiper d’un revêtement spécial permettant leur camouflage, rapporte Izvestia le 28 janvier. Il s’agit d’une nouvelle invention de l’institut d’études scientifiques Krylov, de Saint-Pétersbourg, spécialisé en acoustique sous-marine. « Les signaux qui rendent les sous-marins repérables sur les écrans-radars seront non seulement assourdis par le revêtement à base de tissu, mais totalement altérés à l’aide de moyens technologiques, notamment le recours au rayonnement antiphase », a précisé Andreï Nikolaïev, membre du conseil des marins de Saint-Pétersbourg. Le ministère du commerce industriel (Minpromtorg) a alloué 200 millions de roubles à la fabrication des premiers prototypes.

Izvestia

Une e-bibliothèque bientôt dans le métro

Les stations du métro moscovite seront bientôt équipées de QR-codes permettant le téléchargement gratuit de livres électroniques sur tablette ou smartphone. « Nous proposerons aux usagers une sélection de près d’une centaine d’ouvrages d’auteurs russes, classiques et contemporains », a expliqué Alexeï Martynov, co-fondateur du programme « Le tramway qui lit », à l’origine de l’idée.

La mairie de Moscou a régulièrement recours aux technologies de pointe pour valoriser l’image des transports en commun urbains. La station de métro Vystavotchnaïa possède par exemple un magasin d’électroménager virtuel, quand les lignes de métro circulaires et celles du trolleybus offrent un accès Wi-Fi gratuit aux passagers.

Moskva 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *