Tests de français

Les Russes désirant étudier en France ou travailler dans une entreprise francophone peuvent avoir besoin d’un certificat de connaissance de la langue française internationalement reconnu.

En Russie, trois types d’épreuves permettent de faire valider son niveau de français de façon juste et fiable.

Si vous ne lisez pas encore Balzac dans le texte, mais que vous pouvez demander sans hésitation le chemin le plus court pour aller à la Tour Eiffel, vous devriez tenter vos chances pour obtenir le Diplôme d’études en langue française ou DELF. Ce certificat existe sous quatre formes (A1, A2, B1, B2), qui correspondent chacune à un niveau. Ainsi, vous pouvez prétendre au DELF A1 si vous réussisez à décrire votre famille et au DELF B2 si vous pouvez discuter des avantages et des inconvénients du concubinage.

Si vous arrivez déjà à comprendre les articles du Figaro et les chansons d’Edith Piaf, vous pouvez essayer d’obtenir le DALF, ou Diplôme approfondi de langue française. Ce certificat valable à vie vous permettra de vous inscrire dans toutes les universités françaises sans avoir à passer d’autre test linguistique.

Un autre moyen d’avoir une vision juste sur son niveau de français est de passer le test de connaissance du français ou TCF. Ses résultats, à la différence du DALF, ne sont valables que deux ans mais peuvent servir également à l’inscription dans des universités francophones.

Tous ces tests servent de repères aux employeurs, quand ils veulent connaître le niveau des personnes qu’ils désirent embaucher.www.ccf-moscou.ru

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *