S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

BalletLes nouvelles étoiles de Saint-Pétersbourg

Transition énergétique : la Russie pense à l’hydrogène

Vanté depuis plusieurs dizaines d’années pour ses nombreuses applications industrielles, l’hydrogène occupe une place encore relativement modeste dans le bouquet énergétique européen. La « stratégie hydrogène 2030 » dévoilée par l’Allemagne devrait ouvrir des opportunités à plusieurs groupes russes.

 

Noé Morin
Marguerite Sacco
Café Kreml'
Marguerite Sacco

Comment gagner un appartement sibérien et se procurer un tank

La star des journaux russes cette semaine est incontestablement la Constitution. Sa réforme très discutée et le fameux référendum lancé dimanche dernier ont autant fait couler d’encre qu’ils ont été à l’origine de moments quelque peu lunaires ou gênants. Une Russe résidant en Israël s’est par exemple débrouillée pour voter trois fois à distance. [...]

Andreï Kortounov
Vu de Moscou
Par Andreï Kortounov

Le sentiment d’injustice mondialisé

Cela fait maintenant plus d’un mois que les manifestations se multiplient aux États-Unis, avec pour slogan Black lives matter (« La vie des Noirs compte »). Une vague de contestation qui, si elle n’a pas atteint la Russie, peut servir d’avertissement pour le Kremlin. [...]

Le rythme de l’Histoire

Pour oublier, ne serait-ce qu’un temps, le flot des mauvaises nouvelles qui soulignent notre impuissance face à la maladie, Le Courrier de Russie s’est tourné vers ceux qui invitent au rêve, à l’imagination et à la réflexion : les écrivains.

Confiné, mais pas coulé

Mon père, qui au début des années 1960 servait dans la Flotte du Pacifique, aimait à raconter cette histoire : tandis que le monde était en pleine crise des missiles de Cuba, son sous-marin se trouvait en immersion longue durée.

Par Andreï Guelassimov

Les bébés confinés de la GPA

En Russie, chaque année, des centaines de mères porteuses donnent naissance à des enfants destinés à des parents étrangers. Avec la fermeture des frontières en raison de la Covid-19, beaucoup de nourrissons se retrouvent à l’orphelinat. Dans le meilleur des cas...

 

Ekaterina Pitchouguina

Saint-Pétersbourg : survivre sans touristes

Saint-Pétersbourg a la réputation d’être la ville à la fois la plus touristique et la plus aristocratique de Russie. Loin de se laisser abattre par le ralentissement de l’activité, ses commerçants, guides et artistes se sont adaptés au confinement et abordent avec optimisme le « monde d’après ».

 

Natalia Chkourenok, Saint-Pétersbourg
La photo du jour

La photo du jour

Le 3 juillet, Moscou a inauguré le premier monument au monde dédié aux livreurs. Créée à partir de métal et de béton par l'artiste Alexeï Garikovitch, l'œuvre a été installée devant un centre d'affaires du sud de la capitale. Sur son socle, elle comporte l'inscription : « À ceux qui ont rendu le confinement supportable ».

Crédit : Viatcheslav Prokofiev/TASS

Pierre Znamensky : le fil rouge de l’Histoire

Auteur du livre Sous les plis du drapeau rouge (Rouergue, 2010), Pierre Znamensky possède la plus grande collection d’étendards et d’artefacts soviétiques au monde. Le Courrier de Russie l’a rencontré chez lui, à Paris, parmi quelques-unes de ses acquisitions.

 

Propos recueillis par Guilhem Pousson

Crise libyenne : la revanche de Poutine

Alors que l'Égypte menace d'intervenir directement en Libye si les forces de Tripoli continuent de progresser vers la ville de Syrte, les Occidentaux voient le pays, qu'ils prétendaient avoir libéré de la dictature en 2011, leur échapper au bénéfice de la Turquie et de la Russie.

Par Jean-Claude Galli, directeur de la rédaction

Bisounours en enfer

Dans ce neuvième volet de notre série Le Rythme de l'Histoire, Chamil Idiatoulline estime que les nouvelles règles de vie, mises en place pour lutter contre l'épidémie de Coronavirus, vont se transformer en normes politiques et sociales, acceptées par le plus grand nombre, et changer le monde en profondeur.

Par Chamil Idiatoulline

Moscou-Pékin-Washington : le singe et les deux tigres

Depuis plusieurs semaines, Pékin est confrontée à un concert de critiques de la part des capitales occidentales, qui l’accusent notamment d’avoir masqué la dangerosité du Covid-19 et de taire l’étendue réelle de l’épidémie sur son territoire. Dans ce contexte, la position de Moscou, une de ses principales alliées, est des plus délicates.

Par Andreï Kortounov

Découvrez notre application mobile

En tant que membre de la communauté du Courrier de Russie, bénéficiez d'une expérience mobile riche : sélection d'articles à la Une et accès aux archives thématiques, partage, notifications et création de listes de lecture. Téléchargez l'application pour iOS et Android :