Lire aussi sur > La grenouille, c'est moi

Séduis-moi, je te dirai qui tu es

Le Courrier de Russie fait fi des clichés. Pourtant, en matière de séduction, ces derniers ont du bon – et parfois à raison. Sauf lorsqu’il s’agit des Russes, avec qui l’on ne sait pas toujours sur quel pied danser.


0
 
Nina Fasciaux

Nina Fasciaux

Le Courrier de Russie fait fi des clichés. Pourtant, en matière de séduction, ces derniers ont du bon – et parfois à raison. Sauf lorsqu’il s’agit des Russes, avec qui l’on ne sait pas toujours sur quel pied danser.

L’Italien sait combien l’usage de sa langue maternelle, même – surtout ? – si vous n’en saisissez pas un mot, jouera en sa faveur : c’est chantant, c’est exotique, c’est rital. La cour à l’italienne a tout du numéro bien rodé : une bise, un bras passé autour de vos épaules, le « Que bella ! » prononcé avec emportement et à tout bout de champ. C’est comme une valse, sans but précis, juste pour le plaisir de séduire.

L’Anglais cherchera à vous faire rire de mille façons, y compris en jugeant terriblement opportun de vous faire un strip-tease dans le pub où vous aviez rendez-vous ou de se déguiser en fille à une soirée chic. Il cherchera à prononcer quelques mots de votre langue à vous en forçant l’accent pour paraître plus mignon, avec ses cheveux roux et ses dents de lait. Une danse folklorique en bonne et due forme peut aussi avoir son charme.

Le Français vous parlera politique, complexe d’Œdipe, vérité. Le Français est bourré de vérités et friand de tout ce qui peut lui donner l’air plus intellectuel, plus cultivé – plus arrogant. Il vous baisera la main s’il est de bonne famille ; s’il est du terroir, il vous sortira la cochonnaille. De toute façon, il ira vite à l’essentiel. Le Français ne danse pas, il vous marche sur les pieds.

L’Américain tournera autour du pot, faisant jouer ses gros muscles pour mieux vous plaire. Il vous montrera sa grosse voiture, sa grosse maison, sa grosse montre, son gros compte en banque… et je m’arrêterai là. Il ne dansera pas avec vous, il préfère le madison.

L’Indien vous demandera directement en mariage. Vous dansez, il regarde.

Le Marocain vous racontera des histoires, vraies ou fausses. Il vous parlera du bled pour mieux vous permettre de vous évader. Sa danse de séduction est une danse contemporaine : on y prend ce que l’on veut.

Mais que fait le Russe ? Il vous soûle à la vodka ? Vous couvre de diamants ? Vous fait visiter sa kommunalka en exhibant les tickets de rationnement du grand-oncle ? Que nenni. Le Russe – il faut le voir pour le croire – vous emmène marcher. L’éternel « On va prendre un verre ? » le cède, ici, au « Davaï pogouliaem » [Si nous allions nous promener, ndlr]. Quelle drôle d’idée : marcher sans but ! Mal aux jambes et froid aux orteils. Ne pas pouvoir se regarder dans les yeux. Mais, finalement, prendre le temps de s’écouter, ne rien consommer et déjà – avancer ensemble. Avoir les pieds qui touchent le sol, se laisser guider. Et s’il ne vous parle pas de politique ni de son compte en banque, c’est tant mieux. Le Russe mène la danse, vous n’avez qu’à vous laisser draguer.

7 commentaires sur “Séduis-moi, je te dirai qui tu es

  1. AUDREN de KERDREL

    Chère Nina,
    Je n’avais pas remarqué, mais lorsque j’ai rencontré la mère de mes fils, effectivement, je l’ai emmené… »nous avons » traversé tout Paris, toute la nuit, jusqu’au petit matin. Mais bon, je ne suis pas russe, à moins qu’Alexandre Ier… mais c’est une longue histoire. Quand à savoir si je suis français ? Breton sûrement, français oui, européen évidemment. Terrien sans aucun doute. C’est pour ça que j’aime bien arpenter ce caillou. « Il y a tant à découvrir sous le soleil » écrivait RIMBAUD. Ou GRALL. Ou les deux. Je ne sais plus.

  2. Mathieu

    Tout à fait d’accord ! En Russie, on ne m’a jamais refusé une balade…mais c’est moi qui ai été surpris par l’endurance de ces dames !

  3. Antomarchi Anne

    Marcher ensemble, c’est vraiment pas mal, tester si nos pas s’accordent, si le rythme est harmonieux, et si l’endroit est inspirant… regarder ensemble vers le même l’avenir?…comment se terminera la marche? c’est ce genre qui m’attire le plus.

Laisser un commentaire