Lire aussi sur > Brèves

La Russie fait une fleur à la Corée du Nord

Lundi 17 septembre, la Russie et la Corée du Nord ont signé un accord sur l’annulation de la dette nord-coréenne qui atteignait 11 milliards de dollars.


0
 

Lundi 17 septembre, après quatre ans de négociations, la Russie et la Corée du Nord ont signé un accord sur l’annulation de la dette nord-coréenne qui atteignait 11 milliards de dollars.

Photo . : KOREAN CENTRAL NEWS AGENCY of DPRK

Selon les médias des deux pays, Moscou aurait effacé 90% de la dette de la Corée du Nord. Les 10% restants seront utilisés conformément au principe de « la dette contre de l’aide » qui permettra à la Russie d’investir directement dans des projets éducatifs, sanitaires et énergétiques en Corée du Nord.

La Russie a hérité de la dette qu’avait contractée la Corée du Nord auprès de l’URSS, à partir du milieu du XXème siècle. Parallèlement, l’URSS fournissait, à des conditions avantageuses, des ressources énergétiques, de l’industrie lourde et des denrées alimentaires à son allié au temps de la Guerre froide. 70 entreprises industrielles ont été ainsi construites en Corée du Nord avec l’aide soviétique.

Mais entre 1990 et 2000, la Corée du Nord a connu une grave crise économique et n’a pas pu rembourser ses emprunts. Au vu des nombreux retards de paiement et des amendes qu’ils ont entraînées, l’ardoise nord-coréenne n’a cessé de grimper.

Ces dernières années, la Russie avait déjà tiré un trait sur les dettes de plusieurs pays pour plusieurs milliards de dollars, à l’image de l’Afghanistan, qui a obtenu un rabais de 12 milliards de dollars en 2010. A l’heure actuelle, Cuba est le premier créancier de la Fédération de Russie.

1 commentaire sur “La Russie fait une fleur à la Corée du Nord

Laisser un commentaire