Les miliciens orthodoxes déclarent ouverte la chasse aux hérétiques

A Moscou et dans la région moscovite, des milices de volontaires orthodoxes vont bientôt voir le jour. Leur but : protéger les reliques sacrées et les représentants de Dieu. Les miliciens ont toutefois promis qu’ils ne cibleraient pas les individus portant des t-shirts « Free Pussy Riot ». Le ministère de l’intérieur a pour le moment refusé toute collaboration avec ces groupes.

Milices de volontaires orthodoxes

Milices de volontaires orthodoxes

Ivan Otrakovskiï, leader du mouvement orthodoxe « Sainte Russie », appelle les fidèles à organiser des patrouilles partout en Russie. « Nous nous réservons le droit de prendre des mesures appropriées à l’encontre de toute personne coupable d’un acte blasphématoire contre de saintes reliques, d’une offense faite à la foi orthodoxe ou d’une agression contre un serviteur de Dieu », a déclaré l’intéressé sur le site Interfax-religiïa. Il a également ajouté que les miliciens ne violeront la loi en rien et qu’ils travailleront en collaboration avec la police.

Les pro Pussy Riot n’ont rien à craindre

« Nous ne pouvons pas rester là à ne rien faire alors que certains souillent notre foi », a expliqué le leader du mouvement « Sainte Russie ». Les partisans de la libération des membres de Pussy Riot ne sont cependant pas visés : « Si un individu arbore un t-shirt avec une croix inversée ou une insulte à Dieu, il est pour nous. Par contre, si le t-shirt est en soutien à Pussy Riot, nous ne le toucherons pas », a précisé ce dernier.

La consigne en cas de flagrant délit est la suivante : « Nous intercepterons l’hérétique, appellerons la police et le remettrons aux forces de l’ordre sans qu’il n’ait subi aucune violence physique. Toutefois, s’il oppose de la résistance ou attaque les gens qui l’interceptent, ceux-ci seront en droit de le mettre hors d’état de nuire ».

Le ministère de l’intérieur russe qualifie quant à lui de prématurée toute collaboration avec ces milices orthodoxes. « A l’heure actuelle, la question d’une éventuelle collaboration avec ces groupes n’a pas encore été étudiée », rapportait Interfax.

Quid de la Russie multiéthnique ?

De son côté, l’Eglise orthodoxe russe soutient l’idée de renforcer la sécurité de ses églises et prépare actuellement une initiative similaire. Parallèlement, le parti Russie Unie souhaite proposer un amendement à loi pour punir la violation d’un lieu saint, crime qui est actuellement qualifié par la loi de vandalisme et passible d’amende ou de peine de travaux forcés. L’auteur du projet, Viatcheslav Lysakov, a déjà reçu le soutien de l’organisation citoyenne « Union des citoyens orthodoxes ».

Pour Lioudmila Alekseeva, directrice de l’organisation de défense des droits de l’homme du comité d’Helsinki, l’organisation de milices de volontaires orthodoxes dans la région de Moscou aura des conséquences néfastes pour la société russe. « Ces milices vont patrouiller et appliqueront des corrections qu’elles jugeront justes. Vous imaginez les conséquences dans un pays multiconfessionnel et multiéthnique comme le nôtre ? Ou est-ce que la religion orthodoxe est devenue la religion d’Etat, sans modification de la Constitution ? », s’est insurgée la militante.

La mairie de Moscou a elle aussi fait part de son opposition à ce projet. « Cela va diviser notre société car la Russie est un état multiconfessionnel », a souligné Alekseï Maïorov, le directeur du département de la sécurité régionale de Moscou.

8 thoughts on “Les miliciens orthodoxes déclarent ouverte la chasse aux hérétiques
  1. DELAGARDE

    Une petite précision. Il n’existe pas de religion orthodoxe, pas plus que de religion catholique.
    Mais il existe la religion chrétienne. Les chrétiens de l’est européens sont, pour la plupart, de confession orthodoxe et ceux de l’ouest européens, pour la plupart, de confession catholique.
    Mais le catholicos chrétiens reste et reste universel. On devrait dire qu’il existe des catholiques latins (ou romains) et des catholiques orthodoxes.
    Mais l’Europe civilisée doit beaucoup au christianisme dans ses fondements spirituels. Le christianisme, au delà des utilisations politiques de gens qui ont imposés un pouvoir au nom du christianisme de toute évidence n’étaient pas chrétiens. (inquisition, sac de Constantinople) est et reste la religion de l’Amour. Les prêtres orthodoxes sont parfaitement conscients du chemin d’Amour transmis par notre Seigneur Jésus Christ.
    Mais il est vrai que milice et christianisme ne s’accordent pas. Le christianisme est universel. Il est une invitation à plus d’amour et nous sommes tous concernés.

  2. Sacha

    Oh comme c’est zôli des fachos en rangs qui défilent en uniforme et qui portent des drapeaux avec le Ptijésus dessus ! Non, nous somme pas dans un film parodique ni en 1940, mais en 2012 en Russie, voui Madame !

    1. frédéric combes

      Le fascisme et la barbarie ont déjà commencé depuis longtemps! que dites vous quand les islamistes lancent des fatwas de condamnation à mort contre ceux qui ont injurié leur religion?

Laisser un commentaire