Pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Une prière collective pour « la défense de la foi orthodoxe » devant la cathédrale du Christ-Saveur a réuni 65 000 croyants le 22 avril. Plus de 2000 policiers ont été mobilisés pour maintenir l’ordre lors de ce rassemblement.


Selon les représentants du clergé orthodoxe, la prière avait pour but de protéger l’Eglise des attaques de forces « anti-orthodoxes » dont elle fait l’objet depuis le 21 février dernier, date du concert improvisé du groupe féministe de punk-rock Pussy Riot dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Les attaques faisaient également référence à une croix cassée dans l’Eglise de Nevinnomysk dans la région de Stavropol et à des icônes brisées à coups de hache à Velikiï Oustug, dans la région de Vologda, dans le courant du mois de mars.

Le patriarche Kirill a récité la messe et une procession a eu lieu autour du cathédrale avec les reliques profanées.

Le patriarche a appelé les jeunes à ne pas succomber « aux tentations du diable » : « Nous subissons aujourd’hui une attaque sans précédent. Elle est d’autant plus dangereuse que la société contemporaine défend l’acte même du blasphème, du sacrilège, de l’outrage, au seul motif qu’il est une manifestation légale de la liberté humaine. »

Le Patriarche était également au centre d’une action de soutien le samedi 21 avril: un groupe de bikers a organisé une course « Pour le Patriarche, pour l’Eglise et pour la Patrie ».

Une trentaine de motards et 300 automobilistes ont alors fait le tour du Sadovoe Koltso, portant des affiches « le Christ est ressuscité », ainsi que des drapeaux et des rubans.

Laisser un commentaire