Comment vivre à Moscou avec un salaire moyen ?

Moscou est une des capitales les plus chères du monde. Bienheureux travailleurs moscovites qui se situent donc au-dessus du salaire moyen ! Entre 23 000 et 30 000 roubles [entre 570 et 740 euros], c’est ce que gagnent Rimma, Olga et Natacha, qui ont accepté de détailler leurs budgets mensuels pour Le Courrier de Russie.

Taux du jour : 1 EUR = 40,5 roubles

Rimma, 24 ans, rédactrice chez ABBY. Formation : ingénieur

Rimma

Rimma a un contrat de travail de 40h par semaine mais peut rester à domicile autant qu’elle le souhaite, ce qui lui permet de finaliser ses études d’ingénieur en même temps. Elle vit dans un appartement de trois pièces appartenant à sa mère et qu’elle partage avec son frère aîné.

Revenus : 30 000 roubles [740 euros]

Charges liées au logement: 5000 rb/mois

Nourriture : 8000 rb/mois

Economies : 10 000 rb/mois

Voiture/transport : 4000 à 5000 rb/mois

Reste : 2000 rb [50 euros]

Qu’est-ce qu’elle fait du reste ? « Il me reste combien ? 2000 ?! Ah oui, ce n’est pas beaucoup. Bon, pour les sorties, c’est assez simple : on boit avant de sortir et ensuite je ne prends qu’un cocktail, de toutes façons je préfère danser que boire… Je m’achète des vêtements en soldes ou au second hand. Vous voyez ce merveilleux jeans ? Je l’ai payé 100 roubles ! »

Ce qu’elle ne peut pas faire : « M’acheter une meilleure voiture, voyager…Je passe toutes mes vacances chez mes parents. J’aimerais pouvoir m’offrir quelques concerts de temps en temps, mais les prix oscillent autour de 2000 roubles… Donc pour l’instant, ce n’est pas possible, mais il y a un programme avec le théâtre du Bolschoï pour les étudiants : on a des places à 20 roubles ! J’ai aussi accès à des cours de chinois gratuits. »

Combien aimerait-elle gagner ? « Il me faudrait 50 000 roubles pour m’offrir plus de choses… J’aimerais avant tout retourner à ma vocation : ingénieur IT. Ce que je fais n’est pas très intello, mais j’étais sans emploi et ABBY m’a prise tout de suite alors j’ai arrêté de chercher…  Le plus dur ce sera dans six mois, je n’aurai plus de réductions étudiantes. Et je ne veux pas faire de crédit, ça coûte trop cher… Les crédits c’est pour les banques, pas pour les gens ! »

Olga, 23 ans, employée de l’administration publique. Formation : français

Olga

Olga procède à un premier traitement des demandes de visa pour la France avant qu’ils ne soient transmis à l’ambassade. Elle travaille 40h par semaine et est arrivée à Moscou pour chercher du travail à l’été 2011 : elle est originaire d’Oufa, dans l’Oural. Elle partage un appartement de deux pièces avec deux autres personnes : elle occupe une des pièces avec une amie avec qui elle partage un loyer de 15 000 roubles.

Revenus : 28000 rb/mois [691 euros]

Loyer : 7500 rb/mois

Charges : 2000 rb/mois

Transport métro + tramway : 1645 rb/mois

Nourriture : 2500 rb /mois, ou 500 rb /semaine : elle ne mange que le petit déjeuner et le souper

Reste : 14 355 rb [354 euros]

Qu’est-ce qu’elle fait du reste ? « Je vais au restaurant une fois par semaine ou une fois par quinzaine, si c’est cher. J’achète quelques vêtements… Et c’est tout. »

Ce qu’elle ne peut pas faire : « J’aimerais avoir un peu d’argent pour voyager. Je passe mes vacances à Oufa chez ma mère, mais rien que le trajet me coûte 6000 roubles. J’aimerais avoir mon propre appartement, pour envisager d’y construire une famille un jour… Je ne compte ni sur les hommes, ni sur les crédits ! Si je vais voir un concert, il ne me reste que quelques milliers de roubles. Par exemple, j’ai acheté un billet pour le Cirque du Soleil à Moscou, ça coûtait 4000 roubles… J’estime être dans une situation financière alarmante quand il ne me reste que 3000 roubles le 15 du mois ! Rien que là, si j’étais malade, je serais dans la merde… Je n’ai pas l’impression d’être pauvre, mais un peu plus d’argent est toujours bienvenu ! »

Combien aimerait-elle gagner ? « 50 000 roubles, ce serait parfait, je pourrais satisfaire la plupart de mes envies. »

Natacha, 42 ans, designer, 23 000 roubles. Formation : artiste peintre

Natacha

Natacha est designer dans un atelier de photographie et travaille en roulement sur deux jours, douze heures par jour : elle est payée 23 000 roubles par mois [568 euros]. Son fiancé gagne environ 30 000 roubles, et  ils ont à charge une fille de 21 ans, étudiante. Natacha a hérité d’un appartement de ses parents, un trois pièces.

Revenus : 53 000 rb/mois pour le foyer [1310 euros]

Charges liées au logement : 6000 rb/mois

Télévision et internet : 2000 rb/mois

Téléphone : 500 rb/mois

Electricité : 600 rb/mois

Crédit appareil photo : 5000 rb/mois sur trois mois

Nourriture : 15 000 rb/mois

Transport évalué à : 2000 rb -pour deux personnes- : elle confie frauder de temps à autre

Reste : 21900 rb pour le foyer [541 euros]

Qu’est-ce qu’elle fait du reste ? « Je survis ! »

Ce qu’elle ne peut pas faire : «On vit mieux que les retraités bien sûr, et puis les temps ont été plus durs. Mais j’aimerais avoir une voiture, aller plus souvent à la mer… Assurer un bon avenir pour ma fille. J’ai 42 ans et je galère toujours ! Je ne peux rien construire, c’est pour cela que je parle de survie… L’argent n’est pas le principal bien sûr, mais si j’ai des problèmes de santé, comment je ferai ? Les bons médecins coûtent cher. Et une cure de désintoxication ? Vous savez nous avons beaucoup de problèmes dûs à l’alcoolisme dans ce pays… Si l’un de nous en avait un jour besoin, sachez qu’une bonne cure coûte 30 000 roubles par mois pendant 6 mois ! »

Combien aimerait-elle gagner ? « 100 000 ! Juste pour moi hein, pas pour toute la famille ! Pour nous trois il faudrait encore le triple ! On aurait une voiture, une datcha, ce genre de choses… Je ne sais pas où vivent les riches, ailleurs sans doute. Heureusement, je vends quelques tableaux et avec le dernier on s’est acheté une télé, parfois on part en vacances… c’est un peu la loterie. »

Les salaires en quelques chiffres : Le salaire minimum au 1er juin 2011 pour la fédération de Russie s’élevait à 4611 roubles [soit un peu plus de 100 euros par mois].Le salaire moyen, lui, oscille entre 20 000 et 25 000 roubles [entre 480 et 610 euros].40% de la population gagnait moins de 25 000 roubles en 2011. Les classes moyennes, elles, gagnent entre 80 000 et 100 000 roubles et représentent 10% de la population : elles peuvent se loger confortablement et acheter une voiture.A l’inverse, pour 20% de la population il n’est pas possible d’acquérir une voiture ni même de l’électroménager : ils ne peuvent subvenir qu’à leurs besoins dits « primaires » (logement, nourriture et vêtements).Les revenus moyens à Moscou (aides sociales comprises) s’élèvent à 40 700 roubles [environ 1000 euros].

Le « panier mensuel moyen » par habitant à Moscou -soit une estimation du minimum vital- est de 9200 roubles [227 euros].

En Russie, des zones tarifaires avaient été établies sous l’URSS pour établir des seuils minimums de pauvreté plus ou moins bas selon des régions plus ou moins accessibles. Ainsi, dans la région Nord, dans le district autonome de la Tchoukotka, le panier moyen (services inclus) est de 16 000 roubles alors qu’il n’est que  de 13 000 roubles à Moscou.

Les retraites sont en moyenne de  9000 roubles [environ 225 euros]. Cependant les gouverneurs de régions peuvent choisir de les augmenter : ainsi, à Moscou elles s’élèvent à 12 000 roubles.

Chiffres fournis par Sergueï Smirnov, directeur de l’Institut de la politique sociale et des programmes sociaux-économiques à la Haute Ecole d’Economie de Moscou

26 thoughts on “Comment vivre à Moscou avec un salaire moyen ?
  1. NICOLAS jean

    bonjour tatlana !!

    une femme française est tout aussi mercantile qu’une femme russe ,, et peut etre encore plus ,, hélas !!! le seul intéret pour moi c’est que je déduit de mes impots tous les frais occasionnés par cette union !! alors la c’est positif !! il y a quand mème un intéret !!!pour le reste c’est nul !! de toute façon un siècle de communisme les a rendu dénué de toutes réactions intelligentes !!! alors je vis avec une autre femme hongroise qui elle n’a pas besoin de visa ,donc pas de mariage ,et tout va bien !!! pour l’instant ,,

  2. TatIana

    Il fallais epouser une française qui sont pas mercantiles pour epouser 60 ans a 45…. Mais j en connais pas beaucoup.
    Il y a des moyens d avoir l’estime d une femme, il faut vous renseigner la dessus’.!

  3. NICOLAS jean

    je me suis marié avec une jolie femme russe de 45 ans moi 60ans ,, je lui
    verse tous les mois une pension de 800euros ,, et je la fait venir en france et en espagne deux fois par an ,tous les frais a ma charge !! j’avais envisagé d’acheter une maison et de reprendre un commerce pour elle sur la ville D’orel
    pour exemple j’ai dépensé de sept 2011 a sept 2012 en voyages ,cadeaux et pensions 2.000.000roubles soit 50.000 euros !!! elle trouve que ce n’est pas assez ,, de plus elle est divorcé et un fils de 15 ans ,,et son ex-mari la chassé de chez elle il y a 3 ans de genldzhik (mère noire) et ne lui erse aucune pension !! avant elle gagnait 30.000roubles/mois ,, je crois qu’il y a chez les femmes russes un esprit mercantile très grave !! je suis très épris de cette femme ,mais je crois que je vais cesser de vivre de cette façon , de plus elle est enregistré mariée en france et possède un visa de famille française !!tout cela la laisse froide !! a ce jour elle vit dans un
    petit appartement qui appartient a sa mère de 38mètres carrés , dans un immeuble insalubre a OREL !! une horreur !! si vous pouvez me donner votre avis écrivez moi ,, mon é-mail jeanjacques.nicolas@ hotmail.fr !!

    1. Lidia

      Nicolas, je vous lis faisant l’énumération des biens-faits prodigués à votre épouse russe et je me demande de quel côté est la mercantilité. Des deux, sans doute.
      Toutes les femmes russes ne sont pas mercantiles, surtout de l’ancienne génération. La nouvelle ne pense qu’argent et cadeaux, le plus souvent.
      En Russie, en dehors de grandes villes, la population ne comprend pas que l’Occident n’est pas un Eldorado, pour eux, tout Occidental est riche, il “croûle” sous l’or !
      Je vous compatis car étant amoureux, vous êtes plus facile à manipuler. Il faut vraiment faire un choix, un bon travail de réflexion sur soi-même.

  4. Abdeljalil

    je veux partir a saint petersbourg pour les études supérieur ,je veux connait combine de nombre d argent que en peut consommait pour un mois de Nourriture ( le moyen)
    Please answer and thanks

    1. karkad´o

      etude superieur,a moscou 3000e par mois si tu veux pas partager ton appart..studio, t´amuser sortir…pour les premiers 3 mois…les combines tu les aura peut etre apres si tu parles deja russe en arrivant. sinon 3000e par mois x par 12.
      sans voitures.
      si tu colloc a 5 ,1500e si tu sors pas trop et si tu n es pas trop exigeant de ta personne.
      ramenes toi des costards…des belles fringues.
      des etudes superieur a moscou ca se paye aussi a la gueule.a la vue, faut s afficher.

    2. babette

      je n’arrive pas à me faire une idée….vous dites tous que la vie est chère à Moscou, mais à quoi peut on se référer?
      combien coûte le pain?
      et un loyer T3?
      y a t il différents tarifs en fonction de la ville, comme en France (entre les villes principales et la province)

    3. bruno

      Bonjour Babette,
      Le pain coute 0,5 euros pour le classique de 350 grammes ))))
      Pour les logements, vous pouvez faire le parallele avec Paris : tout depend de l etat du logement et de son emplacement – un appartement neuf avec jakuzzi sur les champs sera un peu plus cher qu un appart plus simple dans le 19eme – a moscou c est pareil. Dites moi a quelles dates vous songez a venir, je vous envoie les differentes possibilites

    4. karkad´o

      if you want go st petersbourg its more easy, life sheapper.
      less big metropole. more symphatique.more pollution because its more near sea level.
      you will mouve betwin spot to another very fast.forget car. metro tram bus.
      party more europeen style.and you can fly home more easy. finlande estonie are very near…you are safe.

  5. sissi

    En france beaucoup de gens survivent..beaucoup de pauvres mais ça on en parle pas trop..
    Vive la russie. Une fille d’une maman qui est née en Sibérie..

  6. Foma

    500 roubles/semaine pour manger à Moscou, faut pas être gras ! Ca fait 2kg de pain par jour (si on achète le moins cher à 30r/kg), soit 5000kCal/jour. Perso il me faut 3000kCal/jour pour vivre (mais je suis grand). Je sais pas comment il peut lui rester 14000 roubles : quoi de plus important que la bouffe et le logement ? Par contre le budget transport est le plus crédible. 1600r ça fait 1 A/R par jour (vikande compris).

  7. James

    Partout dans le monde il y a des gens qui galère …..
    En France on trouve de plus en plus des travailleurs pauvre, et dans les autres pays idem.
    On n’en finira jamais ….. Putain de monde, putain d’être humain …Humain c’est un grand mot.

  8. Bryan

    Michel on dirait est à coté de la plaque et ne connait pas assez le pays. Ces gens effectivement survivent avec ce qu’ils ont.
    Personnellement je ne vois pas le but de travailler à Moscou et mener la vie à la francaise sans avoir 5K euros par mois, dont 1.5-2k sont pour un appartement de confort européen (à un moment donné faut arreter la coloc quand meme, le reste pour les depenses classiques et la nourriture.
    Parce qu’il faut vraiment disposer de 3k pour le reste quand une bouteille de Badoit coute 4 euros au lieu de 1, une sauce tomate tres connues 3 fois plus chere ou une bouteille de vin 40 euros, alors qu’en France elle est à 7.
    Il y a beaucoup de talents en Russie et ils sont sous estimés, inutilisés, negligés. Quand on sait qu’un ingenieur dans l’aerospatiale touche 400 euros, il est normal qu’il s’en fout de l’assemblage de la fusée ou de l’avion et que l’appareil tombe par la suite. Pareil pour les medecins qui avec 200 euros sont plus interesser par de refourguer des procedures cheres et inutiles que vraiment soigner la patient.
    Malheureusement les gens vraiment utiles au pays sont mis de coté au profit de ceux qui peuvent vraiment rapporter de l’argent et rapidement.Le pays n’a aucun avenir avec un systeme pareil.

  9. auguey

    Bonjour,
    Michel est très dure pourquoi?
    il est évident que le salaire est un peut trop bas ,bien sur il ni a pas que MOSCOU comme ville ,mais les perspectives sont plus hautes

    1. алекс

      Таня напиши мне на мой старый мэил.
      ты переехала уже на запад франции?
      как твой муж-француз-предприниматель?
      думаю иногда о тебе, вспоминаю нашу еблю любовную.. было супер
      весь тот год!
      жаль что я тогда этого не оценил.
      прости!

  10. alexei

    Кстати, Роисся замечательная страна (пример не про москву):
    *) я тут искал грузчиков, предлагал 3000 за полный день. Все отказываются! А это 180000 в месяц и налоги платить не нужно! и образование никакое не нужно.
    *) водопроводчика пригласил трубы поменять — 2500-5000 за одно подключение (работы на 30 минут, если с перекуром) и тоже все заняты;
    *) нужно было тут кресло перетянуть, позвонил в контору говорят 20000 за кресло. я говорю вы с дуба рухнули? а мне отвечают, что у них и так много заказов и им вообще не интересно со мной торговаться(!!!)

    Ну, и где тут проблема? Проблема в людях, которые ничего не имеют кроме амбиций, а не в зарплатах.

    Я в молодости помню кирпичи разгружал и не жаловался — на водку и селедочку с картошкой хватало.

    1. Nemo

      Алексей, грузчики по-прежнему актуальны? В случае положительного ответа оставьте свои контакты.

  11. michel

    pourquoi aller a moscou pour gagner 30k et depenser 25k quand on peut rester chez soi, gagner 15k et depenser 12k? c’est pareil n’est-ce pas?

    et qui est professionel parmi ces verdoyantes demoiselles? “designer dans un atelier de photographie” peut etre?

    d’ailleurs, c’est toujours le capatalisme: il y a des ouvriers et ceux qui les dirigent. sinon ca n marche pas. Pour les francais par exemple ce sont des chinois et des maghrebins et t l monde est parfaitment d’accord!

    1. Sacha

      …gagner 15k et depenser 12k?Dans ma ville natale de Goukovo(region de Rostov-sur-le Don,ville des mineurs)c*est seulement la partie MINIMALE du personnel des mineurs qui gagne 15-20.000 roubles.Les prix les memes qu*a Moscou.

    2. michel

      au-dehors de moscou je connais beaucoup de gens qui gagnent 50-100/mois(sois 1.2-2.5 euros). Mais ce sont plutot des professionels. Et ce sont toujours des gens qui travaillent avec leurs propres mains. c’est pas “designer dans un atelier de photographie” (qu’est-ce que c’est comme formation?)
      en sommme, en russie si on veut gagner, on le peut mais il faut savoir faire qqch.

    3. Dima

      Non mais tu a des soucis avec ta tête franchement . Personne ne peut vivre avec 100roubles par mois, la Russie n’est pas l’Afrique et même en Afrique tu ne peut pas vivre avec 1.5-2 € par mois. Quand on ne connait pas un thème on ne parle pas, au risque de passer pour un con.

    4. karkad´o

      cest tres rare que je laisse des commentaire sur un site…
      mais disons que la il merite.
      je ne pense pas que michel est reellement introduit dans la societe russe il est de passage.il est aussi tres a droite,bon ca la en russie ca sert a rien.
      on voit aussi le gas qui a a affaire au russe tout les jours et qui les face dans son boulot …helas michel, comme partout en europe, ils en a pleins qui pretendent etre diplomé et ne sont pas capable d envoyé un fax.
      je te comprend michel…moi meme j ai viré plus d un gas ou plus d une femme qui ne savait pas faire son boulot.quand on est a la tete d un projet, d une boite faut que ca tourne…nos dix doigt ce sont nos employés.
      leur recompense leur salaire…en fonction du pays ou de la ville ou il s habite.
      Moscou est inabordable, meme pour pour ceux qui gagne 1/2 millions roubles.
      il faut etre realiste, quand on est a la tete dun groupe, dune boite…
      il faut etre dans le centre, le parking coute 100 000rbls au mois,100m2
      400 000 rbls tout est en comparaisons…a une echelles 10 fois plus grandes. acheter des chemises des cravates, des costumes …une fortune comparé a londre.(et londre est cher)
      aller au restau 2 a 4 fois par semaines…defois on fait passer sur l entreprise …mais pas touts…
      en plus il faut enormement faire du m`as tu vu en russie. plus tu gagne plus tu dois le montrer, le statut dois se voir.
      ca cest 20% du salaire…
      en allemagne 5%, insignifiant en swede et finlande.en france c est l inverse…passer profile bas.
      si tu nas pas une jag ou une audi au dela de 300 000rbls au mois tu t affiche pas.
      bon cest vrai…on repart quand on veut…

      pour les russes qui vivent avec 20k par mois… cest la meme galere que l employé de castorama (15 ans experience) en france payé 1100e pour 35h + 2 samedi par mois des vacances un peu par ci un peu par la( tout en etant vendeur diplomé).ca cest des vrai chiffre.
      la questions tout le monde veut plus dargent…
      soit on paye pas assez nos employé soit la vie ou ils vivent est trop cher.

      ma conclusion le russe de moscou au moins il peut essayer ailleurs il ya pleins d autres villes en develloppememt…moins cher avec des pret plus interressant des maisons ou appartement 10x moins cher…biensur ce n est pas la capital.
      nos petits francais qui travaillent pour 1100e par mois; cest dans toutes la france la meme merde.ils n ont pas le choix.
      alors …

    1. Julie D

      Michel, je crois qu’une formation d’ingénieur est une formation plus que convenable. Gagner “autant” – je me demande vraiment si vous seriez capable de vivre avec 25000 roubles par mois à Moscou sans être propriétaire de son logement? Savez-vous peut-être qu’un T2 à la location coute au mois 25000 en périphérie (sans compter les charges), que la médecine digne de ce nom est payante et très chère (coef 4-6 avec la France), qu’il n’y a pas d’allocation chômage et la retraite ne permet même pas d’acheter des médicaments…

    2. Aegnor

      Pour répondre à Michel qui est très extrémiste dans ses propos, essayez de vivre en France au centre de Paris en louant un appartement, en payant vos charges et en vous nourrissant avec seulement 800€ par mois… La comparaison est la même car au niveau du coût de la vie sur place, il n’est quand même pas beaucoup moins cher qu’en Europe de l’ouest…
      Que ferait le peuple si d’un coup dans nos belle contrées on nous diminue nos salaires pour ne nous laisser que le stricte minimum ? plus de voitures, plus moyen de s’acheter le GSM dernier cri,… comment réagiraient le peuple ? Je pense qu’il faut se mettre à la place des gens avant de les juger !

Laisser un commentaire